BFM Business

Chômage: Valls attend ses premiers chiffres ce soir

En février, 31.500 nouveaux chômeurs ont été recensés

En février, 31.500 nouveaux chômeurs ont été recensés - -

Le nombre de demandeurs d'emplois de mars sera connu ce vendredi à 18heures. Une première depuis que Manuel Valls est à Matignon. Le pacte de responsabilité qu'il défend va-t-il permettre d'inverser la tendance à la hausse ?

Jour J pour Manuel Valls et son ministre du Travail, François Rebsamen : ce vendredi 25 avril, ils devront commenter leurs premiers chiffres du chômage, ceux des demandeurs d'emplois de mars qui vont tomber officiellement à 18 heures. L'occasion pour eux de promouvoir à nouveau le pacte de responsabilité qui doit aboutir à la création de 200.000 emplois d'ici 2017 selon le chef du gouvernement.

Une étude opinionWay/Qapa publiée ce vendredi matin montrent pourtant que 66% des demandeurs d'emploi estiment que le pacte n'aura aucune conséquence sur l'emploi ! Et parmi les moins confiants, on trouve les chômeurs de longue durée.

Le chômage de longue durée reste d'ailleurs l'un des principaux facteurs d'inégalité dans le pays. Les derniers chiffres de l'Insee le montrent : les aides sociales ont atteint leurs limites et les inégalités se creusent.

L'une des explications : le chômage de longue durée qui explose et sa conséquence directe, le nombre de chômeurs arrivés en fin de droits. 2 millions de personnes sont ainsi inscrites à Pôle emploi depuis plus d'un an, un record. 600 000 le sont même depuis plus de 3 ans. et les chiffres augmentent tous les mois depuis 2011.

40% des chômeurs exclus du marché du travail

Or plus vous êtes longtemps au chômage, plus vous cumulez les risques d’y rester, exlique-t-on chez Pôle Emploi. Difficile même, d'obtenir un entretien d'embauche : les longues périodes de chômage font peur aux recruteurs.

Et même lorsqu'on retrouve, malgré tout un emploi, celui-ci est très souvent un contrat court, peu qualifié, souvent synonyme de retour rapide à la case chômage.

Les économistes alertent : 40% des chômeurs aujourd'hui sont en train d'être exclus du marché du travail.

Isabelle Gollentz et BFMbusiness.com