BFM Business

Arnaud Montebourg : "la nationalisation temporaire aura lieu dans d’autres dossiers, s’il le faut"

Arnaud Montebourg sur BFM TV ce dimanche 24 mars

Arnaud Montebourg sur BFM TV ce dimanche 24 mars - -

Ce dimanche 24 mars sur BFM TV, le ministre du Redressement productif, réaffirme sa volonté de lutter contre les licenciements. Et cela peut passer par une nationalisation temporaire pour certaines entreprises.

"C’est un ministère de combat". Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, explique ce dimanche 24 mars sur BFM TV, qu’il mène une lutte contre les licenciements et cette politique "est une politique de cause nationale, d’unité nationale".

Une politique qui paie selon lui. "Sur 399 dossiers, qui menaçaient 70.909 emplois, nous en avons préservés 59.961".

C’est pour cela qu’il déclare que "la nationalisation temporaire, si elle doit être faite, elle aura lieu dans d’autres dossiers. Je n’ai pas renoncé à cela". Il précise qu’il reçoit, de partout sur le territoire, des dossiers qui arrivent avec des entreprises qui sont en difficultés. "Donc nous avons mis en place une stratégie d’endiguement, c’est-à-dire que nous gardons nos outils de travail et nous sommes parfois obligés de faire des sacrifices".

Et il poursuit : "nous mettons tout le monde autour de la table : les banquiers, les actionnaires, les dirigeants, les syndicats, les élus, les commissaires au redressement productif, … Ils se battent pour garder les appareils industriels sur le terrain. Parfois ça marche et parfois on y arrive pas".

BFM Business.com