BFM Eco

Emmanuel Macron exclut une hausse d'impôts pour faire face à l'explosion des dépenses publiques

Le chef de l'Etat a affirmé que la "trajectoire fiscale qui a été décidée sera tenue".

Le président Emmanuel Macron a exclu ce mardi d'augmenter les impôts pour faire face à l'explosion des dépenses publiques à la suite de l'épidémie due au coronavirus. "Il y a une trajectoire fiscale qui a été décidée, votée par la représentation nationale, c'est celle qui sera tenue", a-t-il affirmé, ajoutant qu'"on ne résout pas une crise comme celle-ci en augmentant les impôts".

Le chef de l'Etat a ainsi refusé de revenir sur l'impôt sur la fortune. "Nous avons obtenu le rang numéro 1 en termes d'attractivité en Europe", s'est-il justifié.

Report de la suppression de la taxe d'habitation pour les plus fortunés?

Et d'ajouter: "Est-ce que je vais dire les yeux dans les yeux en sortie de crise 'la priorité c’est de remonter l’impôt sur le revenu de ceux qui gagnent le plus?' Non ça ne réglera rien, ça découragera plutôt un enrichissement par le travail".

Emmanuel Macron a toutefois estimé qu'une "option" était "possible" mais à la main du gouvernement. Il s'agirait de "décaler un peu pour les plus fortunés d'entre nous la suppression de la taxe d'habitation".

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis avec AFP Journaliste BFM Eco