BFM Business

Valls: la France "tiendra ses engagements" sur les déficits

Manuel Valls a affirmé que "personne ne peut mettre en doute la crédibilité de la France".

Manuel Valls a affirmé que "personne ne peut mettre en doute la crédibilité de la France". - -

Le Premier ministre a confirmé, ce lundi 14 avril, lors d'une visite à Berlin, l'objectif de la France qui compte ramener son déficit à hauteur de 3% du PIB en 2015. Il fait ainsi écho aux propos de Michel Sapin, prononcés la semaine dernière.

Après Michel Sapin, Manuel Valls vient réaffirmer l'objectif de la France sur les déficits. Lors d'un déplacement à Berlin, ce lundi 14 avril, le Premier ministre a ainsi assuré que Paris ramènera son déficit public à hauteur de 3% du PIB dès 2015.

"La France tiendra ses engagements", a déclaré le Premier ministre devant des journalistes, ajoutant que "c'est la parole, la crédibilité de la France qui sont en jeu et personne ne peut mettre en doute la crédibilité de notre pays".

Bruxelles n'est pas sur les mêmes chiffres

Le Premier ministre vient confirmer les déclarations de Michel Sapin, le ministre des Finances et des Comptes publics qui, jeudi 11 avril, avait affirmé que "l'objectif dit des 3% est un objectif que nous devons maintenir".

Paris s'est fixé comme cap de ramener le déficit public à 3,6% du PIB en 2014 puis 2,8% en 2015. Cette trajectoire ne convainc pas la Commission européenne qui, dans ses prévisions économiques, table sur des chiffres très différents.

Bruxelles prévoit ainsi un déficit de 4% pour la France en 2014, et 3,9% en 2015.

J.M. avec agences