BFM Business

Valls fait une erreur sur la BCE, dit Noyer

Christian Noyer nie que la BCE puisse avoir une responsabilité dans la faible croissance en Europe.

Christian Noyer nie que la BCE puisse avoir une responsabilité dans la faible croissance en Europe. - -

Le gouverneur de la Banque de France a estimé, mardi 8 avril après le discours de politique générale de Manuel Valls que le Premier ministre se trompait de diagnostic sur la Banque centrale européenne.

Manuel Valls fait une erreur de diagnostic lorsqu'il explique que la croissance plus faible en zone euro qu'ailleurs est liée à la politique de la Banque centrale européenne, a déclaré mardi 8 avril Christian Noyer, gouverneur de la banque de France, et à ce titre, membre du conseil des gouverneurs de la BCE.

Quant aux remarques du Premier ministre sur l'euro fort, le gouverneur de la Banque de France a estimé sur LCI que la force de la monnaie européenne n'était pas liée à la politique monétaire de la BCE, tout en reconnaissant qu'"il serait souhaitable de tous les points de vue qu'il soit un peu plus faible".

Compenser les baisses de charges

L'euro est fort parce que la zone euro regagne la confiance du monde entier, a dit Christian Noyer. "Ça n'est pas la politique monétaire. La BCE a la politique monétaire la plus accommodante quand on regarde aujourd'hui le niveau des taux d'intérêt."

Il a salué les annonces de Manuel Valls dans son discours de politique générale et jugé "tout à fait réalisable" les 50 milliards d'euros d'économies promises sur 2015-2017, en estimant "capital que les baisses de charges soient compensées par des économies de dépenses et pas par d'autres impôts".

A propos d'un éventuel nouveau report de l'objectif de réduction du déficit public sous 3% du PIB, actuellement fixé à fin 2015, Christian Noyer a déclaré : "Je ne suis pas sûr de comprendre aujourd'hui pourquoi la France a besoin d'un délai."

N.G avec Reuters