BFM Business

La Commission veut créer un fonds pour l'Afrique afin de lutter contre les causes de l'émigration

BFM Business

La Commission européenne a proposé mercredi de mettre sur pied un fonds d'urgence pour l'Afrique d'1,8 milliard d'euros, que les Etats de l'UE sont appelés à abonder, pour distribuer en priorité l'argent du développement à des pays de transit et d'origine de migrants, notamment économiques.

"La Commission propose aujourd'hui de mettre en place un fonds d'affectation spéciale d'urgence, doté initialement de 1,8 milliard d'euros provenant des moyens financiers de l'Union, afin de résoudre les crises qui frappent les régions du Sahel et du lac Tchad, la Corne de l'Afrique et l'Afrique du Nord", a déclaré son président Jean-Claude Juncker, lors de son premier discours sur l'état de l'UE devant le Parlement européen à Strasbourg.

"Nous voulons aider à ramener durablement la stabilité, par exemple en créant des possibilités d'emploi dans les communautés locales, et ainsi résoudre les causes profondes de l'instabilité, des déplacements forcés et de la migration clandestine", a-t-il ajouté.

"Je compte sur la contribution de tous les États membres", a souligné Jean-Claude Juncker. A ce stade, seule l'Espagne a confirmé sa participation.

la rédaction avec AFP