BFM Business
Social

Pénurie de médicaments: François Braun affirme qu'il y a aura du doliprane "selon les besoins"

Alors que la France est confrontée à une triple épidémie (Covid-19, grippe et bronchiolite), le ministre de la Santé a appelé les Français à ne pas céder à la panique en faisant des stocks de doliprane.

"Hier, nous avons consommé trois journées de stock (de doliprane, NDLR)", a alerté le ministre de la Santé François Braun, à l'antenne de BFMTV, vendredi. "Je ne veux pas qu'il y ait de moments de panique, que les gens stockent", a-t-il poursuivi en réaction à la pénurie de doliprane pédiatrique qui touche actuellement le territoire. Un phénomène particulièrement inquiétant alors qu'une épidémie de bronchiolite sans précédent depuis une dizaine d'années touche les bébés depuis quelques semaines.

Pour le ministre, ce manque de Doliprane dans les officines s'explique principalement par "un problème de distribution" chez Sanofi, son fabricant. "Nous avons eu un mouvement social chez Sanofi (...) qui produit et qui importe de l'Allemagne en France ce sirop pour enfants chez ses distributeurs", a-t-il expliqué.

Le mouvement social en passe d'être réglé

Mais François Braun s'est voulu rassurant. "Le mouvement social est en train d'être réglé donc ça va reprendre", a-t-il assuré.

"On aura du doliprane en fonction des besoins", a-t-il poursuivi, précisant toutefois qu'il ne sera pas approvisionné tout de suite dans toutes les pharmacies.

Le ministre de la Santé a enfin souligné que les pharmacies ne commandaient plus de doliprane directement chez Sanofi mais chez les grossistes. Un procédé "qui permet aux grossistes de répartir (leurs livraisons) de façon géographique" et donc d'atténuer le risque d'inégalités d'accès territoriales.

Nina Le Clerre