BFM Business
Conso

Pénurie de paracétamol, de flacons, grève... Pourquoi le Doliprane pour enfants est difficile à trouver

Le médicament, très utilisé par les parents, subit également les effets d'une demande très forte à cause des épidémies circulant actuellement.

Doliprane en pénurie, le retour. Depuis maintenant plus de deux ans, le célèbre médicament souffre de pénuries chroniques dans les pharmacies et cette fois, c'est la version pour enfants en sirop qui manque à l'appel. Une pénurie qui tombe au pire moment avec la multiplication des virus d'hiver.

"C’est bien simple, il n’y en a plus. C’est inquiétant et c’est extrêmement chronophage car on passe notre temps à en chercher à droite et à gauche, et pendant ce temps-là, on ne peut pas s’occuper de nos patients" s'inquiète Pierre-Olivier Variot, pharmacien et président de l’Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine (USPO) auprès du Parisien.

Triple problématique

Le médicament subit en fait les effets d'une triple problématique: une tension sur l'approvisionnement en paracétamol (le principe actif), sur les flacons en verre, et les conséquences du mouvement social au sein du laboratoire Sanofi, fabricant du Doliprane.

Et dans le même temps, le médicament fait face à une demande très forte à cause des épidémies d'hiver circulant actuellement comme le rhume, la grippe, la bronchiolite ou encore le covid-19.

En octobre dernier, l'agence nationale de la sécurité du médicament signalait déjà le problème et annonçait qu'"un contingentement quantitatif est en place depuis le mois de juillet 2022 pour l’approvisionnement des pharmacies de ville".

"En l’absence de prescription, limitez la dispensation à deux boîtes par patient en l'absence de prescription médicale. Évitez de prescrire du paracétamol à vos patients qui n’en ont pas un besoin immédiat" conseillait-elle alors aux pharmaciens.

Et d'inviter les patients à ne pas constituer de stock, ce qui n'a pas été suivi d'effets visiblement, notamment à cause des nouvelles vagues de covid.

"Pas de rupture" pour Sanofi

"Il n’y a pas de rupture de paracétamol" répond Sanofi à BFM Business. Et de rappeler que "pour répondre à l’enjeu de santé publique, les références de paracétamol sont contingentées depuis mi-juillet".

"Le paracétamol est donc distribué selon cette directive, sur toutes les gammes, de manière homogène sur le territoire français. Toutes les formes de la gamme Doliprane restent ouvertes à la commande pour approvisionner et livrer toutes nos parties prenantes – hôpitaux, grossistes et les pharmaciens et servir les patients" poursuit le laboratoire.

"Toutes les équipes de nos deux sites de production - Lisieux et Compiègne - ainsi que nos sites de distribution sont mobilisés pour répondre au mieux aux besoins des patients et à la demande" ajoute-t-il.

Malheureusement, le problème pour les parents ne s'arrête pas au Doliprane. L’amoxicilline, un antibiotique très utilisé en France, souffre également de difficultés, notamment les sirops pédiatriques qui en contiennent.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business