BFMTV
Santé

Pénurie de Doliprane pour enfants: par quoi remplacer, ou non, ce médicament?

Doliprane en sirop

Doliprane en sirop - DR

Le médicament, très utilisé par les parents, subit une pénurie, alors que les virus de l'hiver se multiplient. En cause: des tensions sur l'approvisionnement en paracétamol, sur les flacons en verre et un mouvement social chez Sanofi.

Presque tous les parents connaissent cette boîte rose. Pourtant, le Doliprane 2,4% pour enfants, utilisé pour la fièvre et les douleurs, manque à l'appel dans les rayons de nombreuses pharmacies, comme sa version adulte qui souffre de pénuries chroniques depuis près de deux ans.

Fin novembre, le ministre de la Santé François Braun a annoncé que les stocks seraient de retour "dans les semaines qui viennent". En attendant, vers quelles alternatives les familles peuvent-elles se tourner?

• Privilégier le paracétamol

"Il faut dire qu'il n'y a pas vraiment d'alternatives", fait valoir à BFMTV.com Pierre-Olivier Variot, président de l'Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine.

En effet, sur son site internet, l'Assurance maladie écrit qu'en cas d'enfant fiévreux, il faut "privilégier l'utilisation du paracétamol". C'est notamment le cas pour les enfants de moins de trois mois auxquels il ne faut donner "que du paracétamol".

D'autres médicaments existent néanmoins. "Il y a toujours l'Advil ou l'Aspegic si l'enfant n'a pas de contrindication, mais ils sont moins faciles à être utilisés", détaille Pierre-Olivier Variot.

• Plus de contre-indications pour l'ibuprofène

L'Advil, souvent utilisé par les parents, contient de l'ibuprofène, plus sujet aux contre-indications que le paracétamol présent dans le Doliprane. L'ibuprofène est généralement prescrit en "plan B" lorsqu'un enfant à une contre-indication au paracétamol.

Si ce médicament lutte contre la douleur et la fièvre, il faut être prudent dans son utilisation. Dans un contexte d'infection (angine, otite, varicelle, toux, rhinopharyngite) ou de déshydratation (diarrhées et vomissements importants) "l’utilisation de l’ibuprofène doit être évitée", précise l'assurance maladie.

En outre, le Doliprane pour adulte peut être détourné: il est possible de le réduire pour en faire une dose adaptée à un enfant. Toutefois, cela dépend du poids de ce dernier.

"À partir de 20 kilos, on peut donner un demi-comprimé de 500g", explique Pierre-Olivier Variot.

En revanche, les spécialistes mettent en garde contre l'auto-médication et conseillent de toujours consulter l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien.

· Éviter de constituer des stocks

Une triple problématique est à l'origine de cette pénurie: des tensions sur l'approvisionnement en paracétamol, sur les flacons de verre, et un mouvement social chez Sanofi, laboratoire fabricant du Doliprane.

En attendant, l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) recommande aux Français d’éviter de constituer des stocks, et précise que les pharmaciens peuvent être amenés à délivrer "une quantité de paracétamol inférieure à celle qui figure" sur les ordonnances.

Salomé Robles