BFM Business

Ce que coûte une place en maison de retraite

Le prix médian d'une chambre dans un Ehpad est de 1977 euros.

Le prix médian d'une chambre dans un Ehpad est de 1977 euros. - Georges Gobet - AFP

Selon la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), le prix d'une chambre individuelle était supérieur à 1977 euros par mois dans la moitié des Ehpad en 2018.

Un nouveau rapport très instructif pour le gouvernement qui planche actuellement sur un projet de loi sur la dépendance. Selon les derniers chiffres de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), le prix médian d’une chambre individuelle en Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) s’élevait à 1977 euros par mois en 2018

En clair, la moitié des maisons de retraite affichaient un tarif inférieur à 1977 euros l'an passé et l’autre moitié, un tarif supérieur. Ce prix médian est en hausse de 1,22% par rapport à 2017, soit 24 euros. Il est calculé à partir des données transmises par quelque 6668 Ehpad sur les 7438 que compte le pays.

De 1611 euros à 3231 euros par mois

Le prix de l’hébergement médian s’établit à 60,22 euros par jour (+1,3%). Ajouté à cela, le tarif dépendance pour la prise en charge de l’accompagnement des personnes (aide à la toilette, aide aux repas, etc.). Celui-ci est de 5,52 euros par jour (+0,9%) pour une personne âgée faiblement dépendante et de 20,49 euros (+0,69%) pour une personne fortement dépendante. Sans compter les soins à la charge de l’Assurance maladie.

Les tarifs peuvent varier très fortement d’un département à l’autre. Comptez un prix médian de 1611 euros en Haute-Saône pour une chambre individuelle, 1703 euros dans le Finistère, 2175 euros en Gironde, 2704 euros dans les Alpes-Maritimes, 3088 euros à Paris et jusqu’à 3231 dans les Hauts-de-Seine.

Des services sans surcoût dans la majorité des Ehpad

En outre, l’évolution des tarifs entre 2016 et 2018 est différente en fonction du statut juridique de l’établissement. Pour l’hébergement, le prix médian d’une place dans le public a augmenté de 2,52% en trois ans en moyenne. La hausse est plus limitée dans le privé (+1,92%) mais plus forte dans le secteur commercial (+2,62%).

Au-delà des prestations obligatoires comprises dans le prix d’hébergement (restauration, blanchissage…), la majorité des Ehpad proposent d’autres services sans surcoût, à savoir les appels téléphoniques entrants (84,6% des Ehpad), la mise à disposition d’Internet dans la chambre (80,9%), la mise à disposition d’un poste de téléphonie dans la chambre (78,9%), l’entretien du linge personnel du résident (76%) ou encore la mise au disposition d’une télévision dans la chambre (71,4%).

Paul Louis