BFM Business

Retraite: la réforme continue de coincer

Retraites: les sénateurs communistes refusent la réforme

Retraites: les sénateurs communistes refusent la réforme - -

La commission des Affaires sociales du Sénat a rejeté, le 23 octobre, en commission le projet de loi de réforme des retraites. Ce lundi 28 octobre, alors que le texte est examiné en séance au Sénat, les sénateurs du groupe communiste ont déjà annoncé qu'ils refusaient le projet.

La réforme sur les retraites continue de bloquer. Mercredi 23 octobre, la commission des Affaires sociales du Sénat a rejeté le projet de loi portant cette réforme. Par conséquent, le Sénat examinait en séance, à partir de ce lundi 28 octobre, la version du texte adoptée par l'Assemblée nationale.

Et les sénateurs du groupe communiste (CRC) ont déjà annoncé qu'ils refusaient le projet de réforme des retraites du gouvernement. Mais ils s'efforceront d'obtenir des "améliorations significatives" au cours du débat qui doit s'achever le 5 novembre, a déclaré en leur nom Dominique Watrin.

"Nous ne pouvons que refuser le projet que vous défendez", a déclaré le sénateur du Pas-de-Calais en s'adressant à la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine.

"Mesures limitées et insuffisantes"

"On ne peut pas en rester aux mesures contenues dans votre texte parce que trop limitées et insuffisantes", a-t-il poursuivi. "C'est pourquoi le groupe CRC ne ménagera pas ses efforts pour proposer des améliorations significatives", a-t-il dit, jugeant que "c'est une faute politique d'imposer à la jeunesse de si sombres perspectives quand jamais la richesse financière de notre pays n'a été aussi grande".

"Les avancées obtenues ne seront pas de nature à changer les grandes lignes de votre projet mais au mieux à les atténuer pour quelques catégories", a ajouté Dominique Watrin.

Le gouvernement a besoin de toutes les voix RDSE (à majorité PRG), écologistes et CRC pour faire passer ses textes au Sénat.

Diane Lacaze