BFM Business

Pour le FMI, la croissance mondiale est insuffisante

Christine Lagarde était invitée à l'Elysée ce vendredi 8 novembre.

Christine Lagarde était invitée à l'Elysée ce vendredi 8 novembre. - -

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a déclaré ce vendredi 8 novembre que la faiblesse de la croissance mondiale ne permettrait pas de créer suffisamment d'emplois dans le monde.

La directrice générale du Fonds monétaire international ne fait toujours pas preuve d'optimisme quant à la conjoncture mondiale. Christine Lagarde a estimé, ce 8 novembre, que la croissance mondiale progressait à un rythme "un peu trop modéré" pour créer les emplois espérés à travers le monde.

L'ancienne ministre française de l'Economie a indiqué depuis le perron du palais présidentiel avoir fait part de son inquiétude au chef de l'Etat français. Elle sortait d'une réunion à l'Elysée avec François Hollande, qui recevait ce vendredi les dirigeants des organisations internationales siégeant au G20.

Christine Lagarde ne peut s'exprimer sur la France

Outre Christine Lagarde, Jin Yong Kim, le chef de la Banque mondiale, Guy Rydeer, de l'Organisation internationale du travail, Roberto Azevedo, de l'Organisation mondiale du commerce et Angel Gurria, de l'Organisation de coopération et de développement économiques avaient été conviés à cette rencontre sur la situation économique en France.

Alors que la France vient de voir sa note souveraine à nouveau dégradée, Christine Lagarde s'est gardée de donner son avis sur la situation économique de l'Hexagone. Elle a rappelé que les statuts du FMI le lui interdisent du fait qu'elle-même est de nationalité française.

Elle a cependant observé "que la dynamique de croissance est en train de se modifier avec une reprise américaine et japonaise, une sortie de la zone euro d'une longue période de récession et un affaiblissement des taux de croissance des pays émergents".

Elle a par ailleurs appelé à mettre en place l'union bancaire européenne et à mener à terme "dans les meilleures conditions des programmes qui s'appliquent actuellement à certains pays de la zone" comme la Grèce ou Chypre.

N.G. avec agences