BFM Business

Voici les passeports les plus puissants du monde

-

- - SEBASTIAN GOLLNOW / DPA / AFP

Selon qu’on soit Français ou Pakistanais, voyager dans le monde imposera plus ou moins de formalités administratives. Voici le classement des passeports qui ouvrent le plus de portes pour se rendre à l’étranger.

Obtenir un visa pour émigrer, aller travailler ou simplement faire du tourisme peut se révéler très simple ou très compliqué selon sa nationalité. Comme chaque année, le cabinet de conseil aux émigrants Henley & Partners a publié son palmarès des passeports qui ouvrent le plus de portes dans le monde ce jeudi.

Pour établir son classement, le cabinet s’est basé sur les informations fournies par l’IATA, l’Autorité des transports aériens internationaux. Et les gagnants sont, à égalité, les Japonais et les Singapouriens. Lorsqu’on dispose d’un passeport de ces pays, on peut entrer dans 190 pays sans même avoir à demander un visa.

Viennent ensuite les titulaires de passeports de Corée du Sud, d’Allemagne et de Finlande, deuxièmes ex-aequo, avec 188 pays dont les portes leur sont grandes ouvertes, sans visa. Puis le Danemark, l’Italie et le Luxembourg, troisièmes avec 187 pays où ils sont particulièrement les bienvenus.

La France, elle, n’est que quatrième de ce top, à égalité avec la Suède et l’Espagne, que 186 pays accueillent sans aucune formalité. Mais elle est mieux placée que le Royaume-Uni et les États-Unis. Les deux pays qui caracolaient en tête du classement en 2014, se retrouvent sixième cinq ans plus tard. Désormais, leurs ressortissants peuvent s’abstenir de réclamer un visa dans 184 pays du monde, le nombre le plus bas depuis 2010.

Remontée spectaculaire des Emirats Arabes Unis

Les Émirats Arabes Unis en revanche ont fait une remontée spectaculaire dans le classement, de 46 places en 10 ans, pour atteindre le 15e rang en 2019. Une performance liée à ses liens renforcés avec l’Afrique où un grand nombre de pays n’exigent plus de visa pour les visites de ses ressortissants.

Tout en bas du classement, on retrouve principalement des pays d’Afrique et du Moyen-Orient. Ainsi les Pakistanais, les Somaliens, les Syriens, les Irakiens et les Afghans sont les nationalités avec lesquelles le monde est le moins accueillant: ils peuvent se rendre dans une trentaine de pays maximum sans visa.

Le cabinet précise par ailleurs que l’absence de demande de visa n’est pas le seul avantage qu’ont les ressortissants des pays les mieux classés. "Il y a souvent une forte corrélation entre la suppression des visas et d’autres facilités, telles que la liberté d’entreprendre et d’investir dans le pays d’origine, l’indépendance du pouvoir judiciaire, la santé financière et des droits de propriété affirmés", a détaillé Henley & Partners dans The Independant.

Nina Godart