BFM Business

Crash des 737 MAX: le patron de Boeing renonce à son bonus

Dennis Muilenburg, la patron de Boieng

Dennis Muilenburg, la patron de Boieng - OLIVIER DOULIERY / AFP

Dennis Muilenburg, le directeur général de Boeing devrait rester en poste, soutenu par le président du fabricant d'avions. Le patron de l'entreprise américaine a par ailleurs renoncé à son bonus en 2019.

Le président de Boeing a vigoureusement soutenu mardi son directeur général Dennis Muilenburg, visé par des appels à la démission émanant du Congrès après deux accidents mortels d'avions de ligne 737 MAX.

"Dennis a agi exactement comme il le fallait", a assuré David Calhoun sur l'antenne de CNBC, laissant entendre que Dennis Muilenburg conserverait son poste.

David Calhoun a notamment salué les efforts de Dennis Muilenburg afin que le 737 MAX puisse un jour reprendre les airs.

Dennis Muilenburg a toutefois accepté de renoncer à son bonus en 2019, a par ailleurs annoncé le président, à la suite des accidents des 737 MAX des compagnies Lion Air et Ethiopian Airlines qui ont fait 346 morts.

Le patron de Boeing avait été critiqué pour avoir perçu 23 millions de dollars en 2018, année du premier crash d'un 737 Max. 

A.-K.M avec AFP