BFM Business

Le Medef prêt à jouer le jeu du pacte proposé par Hollande

Pierre Gattaz a rappelé avoir lui aussi proposé un pacte mi-novembre

Pierre Gattaz a rappelé avoir lui aussi proposé un pacte mi-novembre - -

L'organisation patronale est "prête à s'impliquer activement pour bâtir" le pacte proposé par le président de la République lors de ses voeux, le 31 décembre.

Le Medef s'est dit, mercredi 1er janvier, prêt à participer activement au "pacte de responsabilité" aux entreprises proposé mardi soir par François Hollande.

Lors de ses voeux aux Français, mardi, le président a lancé l'idée d'un pacte qui allégerait les contraintes des entreprises afin de "gagner" la "bataille" de l'emploi.

"Le Medef est prêt à participer et à s'impliquer activement pour bâtir concrètement le pacte annoncé par le président de la République. Il faut cependant avancer rapidement car il y a urgence", déclare Pierre Gattaz, président de l'organisation, dans un communiqué.

Une proposition déjà faite en novembre

L'organisation rappelle qu'elle avait déjà proposé mi-novembre un "pacte de confiance pour la croissance et l'emploi". Et pour elle, ce type d'initiative doit passer par le lancement de cinq chantiers indispensables: l'allégement de la fiscalité des entreprises, la diminution du coût du travail, la simplification, la baisse des dépenses publiques et la diminution des obstacles à l'emploi.

Le pacte de François Hollande est "fondé sur un principe simple: moins de charges sur le travail, moins de contraintes sur leurs activités et, en même temps, une contrepartie: plus d'embauches et plus de dialogue social", avait détaillé mardi le président lors de son allocution. Car pour lui, il n'y a "qu'une priorité, qu'un objectif, qu'un engagement, c'est l'emploi".

J. H. avec AFP