BFM Business

L'activité privée se reprend mieux que prévu en France

Selon Markit, l'activité dans les services, et l'activité du secteur privé en général, se sont développées en France en mars.

Selon Markit, l'activité dans les services, et l'activité du secteur privé en général, se sont développées en France en mars. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

L'indicateur PMI des services paru ce jeudi 3 avril est passé de 47,2 points en février à 51,8 en mars. Il passe au-dessus du seuil des 50 points qui délimite phase de contraction et phase d'expansion.

Après l'industrie manufacturière, c'est sur le front des services que la conjoncture française s'est éclaircie en mars. Les indices PMI publiés par le cabinet Markit ce jeudi 3 avril, sont en croissance. A 51,8 points pour le composite, contre 47,9 en février, et même à 51,5 pour les services, contre 47,2 en février.

L'indicateur est repassé au-dessus du seuil des 50 points, ce qui veut dire que l'activité dans le tertiaire est passée d'une phase de contraction à une phase d'expansion. Elle signe en outre sa progression la plus marquée depuis janvier 2012.

La France revient

Le PMI composite, qui combine PMI des services et de l'industrie, indique en outre que l'activité s'est globalement bien tenue dans le secteur privé le mois dernier.

Mardi déjà, la publication du PMI manufacturier avait montré un redressement spectaculaire au mois de mars. La France semble ainsi revenir dans le rang de la reprise économique observée chez ses principaux partenaires de la zone euro.

N.G. avec agences