BFM Business

Grand Paris: l'Ile-de-France, "capitale du 21e siècle" selon Valls

Le Premier ministre Manuel Valls et la ministre du Logement Sylvia Pinel à l’Elysée, en mars 2015.

Le Premier ministre Manuel Valls et la ministre du Logement Sylvia Pinel à l’Elysée, en mars 2015. - Martin Bureau - AFP

Le Premier ministre a annoncé jeudi la création de six "opérations d'intérêt national" autour de Paris, destinées à relancer la construction de logements en Ile-de-France.

A l'issue de son troisième comité interministériel sur la construction du Grand Paris, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé jeudi 15 octobre la création de six "opérations d'intérêt national" (OIN) qui permettront la relance de la construction de logements en Ile-de-France.

"L’Ile-de-France -on ne le dit peut-être pas assez- est la première région économique d’Europe et la troisième au monde, derrière Tokyo et New York. Elle est aussi la première destination touristique", a déclaré Valls lors de son discours sur le Grand Paris, la "capitale du 21ème siècle" selon lui.

Dans ce contexte, l’Etat pourra outrepasser les prérogatives des élus pour construire du logement, et essayer d'atteindre l'objectif de 70.000 nouveaux logements par an qu'il s'est fixé en Ile-de-France (60.000 ont été construits en moyenne depuis 2012). Trois autres OIN sont encore en discussion.

Etablies en concertation avec les élus, ces opérations destinées à construire davantage de logements dans les zones concernées seront proposées au Conseil d'Etat début 2016.

Une quinzaine de sites identifiés

Les OIN vont être implantées un peu partout autour de Paris. Au total, Matignon a identifié une "quinzaine de sites" qui vont bénéficier du soutien de l'Etat pour faire émerger des projets d'aménagement mêlant logement, activités et équipements.

L'une d'elles sera située en Essonne, aux "Portes sud du Grand Paris", deux dans le Val-de-Marne, entre Villejuif et Champigny-sur-Marne, une autre dans le Val-d'Oise, à Argenteuil, et enfin deux en Seine-Saint-Denis, à Roissy-Nord, et Aulnay-sous-Bois.

Mais trois autres opérations pourraient aussi voir le jour dans un second temps : une en Seine-et-Marne, à Melun-Dammarie-Les-Lys, et deux autres en Seine-Saint-Denis, à Pantin-Aubervilliers et Plaine Commune.

Soutenir la création de bureaux

Par ailleurs, le gouvernement a annoncé une réforme de la redevance sur les créations de bureaux "dans la loi de finances rectificative". "L'objectif: soutenir la création de bureaux dans les départements comme la Seine-Saint-Denis ou le Val-de-Marne, où les tarifs seront pratiquement divisés par trois; ou en Grande Couronne, où ils seront divisés par deux", a précisé M. Valls.

Le Premier ministre a également annoncé que serait mise à l'étude la création d'un "Pass culture" annuel commun à toute l'Ile-de-France.

Enfin, Manuel Valls a confirmé que le gouvernement travaillerait avec la Ville pour répondre à sa volonté de réformer le statut de Paris. Des "modifications législatives" pourraient intervenir en 2016 pour fusionner le département et la commune de Paris, et transférer à la Ville des compétences actuellement entre les mains de l'Etat.

Julien Mouret avec AFP