BFM Business

Nouveau week-end en berne pour les centres commerciaux

Quatrième samedi noir en termes de fréquentation pour les centres commerciaux

Quatrième samedi noir en termes de fréquentation pour les centres commerciaux - ERIC PIERMONT / AFP

A quelques jours de Noël, les centres commerciaux ont vécu un quatrième samedi noir, avec une baisse de fréquentation de 16,8% en moyenne.

Lors de ce quatrième week-end de mobilisation des gilets jaunes, la fréquentation des centres commerciaux a à nouveau été au ralenti en France, selon une étude de Quantaflow. Les 400 centres commerciaux "témoins" du cabinet ont affiché une baisse moyenne de 16,8% du nombre de clients samedi 8 décembre par rapport à l'an dernier. 

Ce 8 décembre signe le quatrième "samedi noir" pour les centres commerciaux.Toujours selon Quantaflow, ils avaient observé une baisse de 13,9% samedi 1er décembre, 14% le 24 novembre et surtout une fréquentation en chute libre de 38,5% le 17 novembre, premier samedi de mobilisation des gilets jaunes. 

"Une catastrophe pour le commerce"

Dimanche matin, lors d'une visite aux commerçants parisien Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, a eu des mots forts à quelques jours de Noël: "C'est une catastrophe pour le commerce, c'est une catastrophe pour notre économie". "C'est une période où normalement le commerce tourne bien, c'est la veille des fêtes de Noël et, là, c'est une catastrophe", a-t-il regretté.

Si les Français fréquentent moins les centres commerciaux et les commerces, ils n'ont pourtant pas fait une croix sur Noël et se tournent massivement vers le commerce en ligne. 

Selon un sondage Opinionway pour Périfem mené les 3 et 4 décembre,  43% des Français ont prévu de privilégier les achats en ligne pour leurs cadeaux de Noël. Cette proportion dépasse même les 50% chez les moins de 34 ans.

Anne-Katell Mousset