BFM Business

Lutte contre le plastique: le gouvernement annonce un système de bonus-malus

Cotons-tiges, pailles, touillettes à café: ces produits en plastique à usage unique seront dans l'avenir interdits dans l'Union européenne.

Cotons-tiges, pailles, touillettes à café: ces produits en plastique à usage unique seront dans l'avenir interdits dans l'Union européenne. - JOSEPH EID / AFP

Dans un entretien accordé au Journal du dimanche, la secrétaire d’État Brune Poirson annonce l'arrivée d'un système bonus-malus pour taxer les produits fabriqués avec du plastique non-recyclé.

Le gouvernement veut en finir avec le plastique. Il vise un objectif de 100% de plastique recyclé d'ici 2025, annonce Brune Poirson, la secrétaire d’Etat à la Transition écologique, dans un entretien accordé au Journal du dimanche. Actuellement, un quart du plastique est recyclé en France.

Pour cela, il faut créer un électrochoc chez le consommateur. "Nous allons déployer un système de bonus-malus allant jusqu’à 10% du prix des produits" déclare la secrétaire d’Etat. Ce système sera mis en place "dès 2019".

"Demain, quand il y aura le choix entre deux bouteilles, l’une fabriquée en plastique recyclé et l’autre non, la première sera moins chère!", précise la secrétaire d’Etat.

Par ailleurs, Brune Poirson rappelle qu'en France, il est moins coûteux pour une commune d’enfouir les déchets que de les recycler. "C’est pour cela que nous voulons augmenter la TGAP (Taxe générale sur les activités polluantes) sur l’enfouissement et baisser la TVA sur le recyclage."

Guider les consommateurs

Edouard Philippe l'avait annoncé en janvier, le logo Triman qui indique si un produit est fabriqué avec du plastique recyclé ou s’il est recyclable, va se généraliser.

"Prenez le Point Vert: 95 % des Français pensent en le voyant que le produit est recyclé ou recyclable. Pas du tout. Il signifie juste que l’entreprise verse une contribution à un éco-organisme", explique Brune Poirson. 

Le gouvernement projette aussi de clarifier le codage couleur des poubelles pour éviter les erreurs de tri. "Nous voulons uniformiser la couleur des poubelles pour créer des automatismes", affirme la secrétaire d'Etat. Début 2019, le gouvernement présentera la liste des produits à usage unique qu'il souhaite interdire comme les pailles, les gobelets et assiettes. "Il y a urgence, les microalgues et les coraux produisent 50% de l’oxygène que nous respirons, pourtant 20% des coraux ont déjà disparu", s'alarme Brune Poirson.
P.Dum