BFM Eco

La prime de garantie de pouvoir d'achat des fonctionnaires est reconduite pour 2019

-

- - -

L'indemnité créée en 2008 pour amortir la perte de pouvoir d'achat des fonctionnaires dont le salaire a augmenté moins vite que l'inflation sur les quatre dernières années, a été reconduite en 2019. Cela fait 12 ans consécutifs que sa reconduction est entérinée.

Un décret et un arrêté parus au Journal officiel (JO) du 10 octobre 2019 ont reconduit pour l'année en cours la prime de garantie individuelle de pouvoir d'achat des fonctionnaires (Gipa). Instaurée en 2008, celle-ci est destinée à compenser la perte de pouvoir d’achat subie par les agents publics dont le salaire a évolué plus lentement que l'inflation sur les quatre dernières années.

Si le traitement du fonctionnaire a évolué moins vite que l’inflation, une indemnité d’un montant brut équivalent à la perte de pouvoir d’achat ainsi constatée, lui est versée.

Son versement concerne les agents employés dans les trois fonctions publiques, d’État, territoriale et hospitalière et les agents publics de catégorie A, B ou C dont la rémunération est calculée à partir d’un indice.

Les deux textes publiés au JO déterminent la période de référence pour la mise en œuvre de l’indemnité (du 31 décembre 2014 au 31 décembre 2018, en l'occurrence) et le taux d'inflation constaté sur ces quatre années de référence : à savoir + 2,85%.

C'est la douzième année consécutive que cette prime est reconduite. Sa reconduction a pour contexte un regain d'inflation constatée en 2018 mais elle a aussi pour inconvénient de peser, dans le cas des collectivités locales, sur leur budget de fonctionnement, puisque les fonctionnaires territoriaux sont concernés par son application automatique.

Frédéric Bergé