BFM Business

La France va économiser 2 milliards d'euros grâce aux taux bas

Gérald Darmanin

Gérald Darmanin - LUDOVIC MARIN / AFP

Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a annoncé mardi que les taux d'emprunt extrêmement faibles, voire négatifs, vont permettre à la France d'alléger la charge de la dette de deux milliards d'euros.

C’est un coup de pouce bienvenu pour les caisses de l’État. Le ministre de l’Action et des Comptes publics a annoncé mardi sur France 3 que la charge de la dette devrait être allégée de deux milliards d’euros cette année par rapport aux prévisions de la loi de Finances qui fixe le budget 2019. Une manne non négligeable sachant que la charge de la dette est estimé à 42,2 milliards d'euros cette année, soit le quatrième poste de dépense de l'État. 

Comment expliquer ces économies soudaines? Tout simplement par les taux d’intérêt extrêmement faibles, voire négatifs, auxquels la France emprunte. Le mois dernier, l’État a notamment emprunté à -0,4% sur 10 ans. Une sorte de crédit gratuit qui lui permet de gagner de l'argent. 

"Notre économie est saine et solide"

Selon Gérald Darmanin, ces taux d’intérêts "traduisent la confiance que portent les investisseurs dans la France, car notre économie est saine et solide". Pour autant, le chiffre de deux milliards avancé par le gouvernement semble très éloigné des prévisions de la Cour des Comptes qui tablait de son côté sur une économie de 400 millions d’euros en s’appuyant sur le niveau des mêmes taux d’intérêt observé en mai. 

Suivant les conseils des Sages de la rue Cambon, le gouvernement tient tout de même à se montrer prudent alors que la dette française atteint quasiment 100% du PIB. "On ne va pas emprunter davantage pour profiter de l’argent pas cher, car l’argent pas cher doit à un moment être remboursé", a expliqué Gérald Darmanin sur France 3.

Paul Louis