BFM Business

Carburants: pas de pénurie, selon les professionnels de la distribution

Invité de BFMTV, le président des distributeurs de carburants au CNPA, alerte sur les achats de précaution des automobilistes qui provoquent un début de pénurie. Selon lui, seulement une centaine de stations-service sur 11.000 au total ont des problèmes d'approvisionnement.

Les professionnels de la distribution de la carburant sont moins inquiets que les consommateurs qui se précipitent dans les stations-service pour faire leur plein dans les régions où certains dépôts sont bloqués. "On parle d'une centaine de points de vente impactés sur 11.000 stations-service au global sur toute la France" explique Francis Pousse, président des distributeurs de carburant au sein du CNPA (conseil national des professions de l'automobile), invité sur l'antenne de BFMTV.

"En Bretagne, dans des départements comme le Morbihan, qui n'ont pas de problème d'approvisionnement, les gens sont en train de s'affoler. On constate des achats de précaution qui créent la pénurie malheureusement" explique le professionnel de la distribution de carburant.

Les dépôts pétroliers de Brest et Lorient restent bloqués

Ce dernier ne semble pas inquiet, non plus, par les blocages de dépôts pétroliers qui sévissent actuellement sur certains territoires. Les dépôts de Brest et Lorient restaient paralysés ce mardi, provoquant des ruptures de carburants dans certaines stations-services du Finistère et du Morbihan, a-t-on appris auprès des préfectures.

"Il y a 200 dépôts pétroliers en France alors qu'on parle d'une dizaine qui sont impactés. Il en reste 190 avec des logistiques éprouvés depuis des années puisqu'on vit avec des problèmes d'approvisionnement en carburant chaque année. On a l'habitude de dérouter des camions et nous ne sommes pas encore dans une situation de pénurie. Même en cas de grosses grèves, on arrive toujours à avoir des ravitaillements qui partent d'autres lieux"

F.Bergé