BFM Business

Sapin: "il n'y a aucune raison de reporter la réforme ferroviaire"

Michel Sapin, ministres des Finances et des Comptes publics

Michel Sapin, ministres des Finances et des Comptes publics - -

Le ministre des Finances et des Comptes publics a estimé, ce dimanche 15 juin, que le gouvernement ne devait pas reculer sur la réforme ferroviaire même si des aménagements peuvent être apportés.

"Il n'y a aucune raison de reporter la réforme ferroviaire", a lancé Michel Sapin, le ministre des Finances et des Comptes publics sur Europe1 ce dimanche 15 juin.

L'ancien ministre du Travail a rappelé que ce texte qui "a été déposé depuis deux mois" "répond aux préoccupations des cheminots et des usagers". Il a cependant concédé que des amendements au projet pourront être acceptés.

"Nous préparons la Sncf de demain", a-t-il ajouté. "La grève n'a pas de sens alors que la réforme est de bon sens". Michel Sapin a aussi affirmé que " ce ne sont pas des débats à l'intérieur d'un syndicat (la CGT ndlr) qui vont faire reculer le gouvernement".

A quand les baisse d'impôts?

Michel Sapin est aussi revenu sur les réformes liées au pacte de responsabilité. "Evidemment que nous aurons une majorité" pour voter les deux collectifs, budgétaire et social, a assuré le ministre.

Sur les économies budgétaires, il a refusé de confirmer que l'Elysée et Matignon ont retoqué sa demande d'un milliard d'économies à l'Education nationale.

Il n'a pas donné davantage de précisions sur les baisses d'impôt pour les classes moyennes annoncées hier par Manuel Valls.

P.C