BFM Business

Affaire BNP Paribas: Sapin estime le traité transatlantique menacé

BNP Paribas est menacée d'une amende record aux Etats-Unis.

BNP Paribas est menacée d'une amende record aux Etats-Unis. - -

Le contentieux entre la banque française et l'administration américaine "pourrait affecter" les négociations entre l'Union européenne et les Etats-Unis, a fait savoir Michel Sapin, ce jeudi 5 juin. Une façon pour Paris de peser un peu plus dans les débats.

Le dossier BNP Paribas devrait prendre une nouvelle tournure, ce jeudi 5 juin. Alors que le sujet sera évoqué par Barack Obama et François Hollande au cours de la soirée, Paris s'est doté d'un nouveau moyen de pression.

Le contentieux entre la banque française et l'administration américaine "pourrait affecter" les négociations entre l'Union européenne et les Etats-Unis sur un accord de libre-échange, a ainsi déclaré Michel Sapin, le ministre des Finances, au Monde.

"Nous devons les uns et les autres totalement respecter l'indépendance de la justice. Mais nous sommes aussi des partenaires de confiance et il ne faudrait pas que cette confiance soit rompue", poursuit-il.

La question "suivie de près" par Laurent Fabius

"Cela pourrait affecter les discussions en cours sur le traité de libre-échange. C'est une question suivie de près par le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius."

Le premier groupe bancaire français est accusé par la justice américaine d'avoir financé des opérations avec des pays sous embargo américain, tels que l'Iran, le Soudan et Cuba.

Selon des sources proches du dossier, la pénalité pourrait atteindre 10 milliards de dollars (7,3 milliards d'euros). La banque pourrait aussi se voir interdire temporairement de régler des transactions en dollars, estime-t-on de mêmes sources.

Y. D. avec Reuters