BFM Business

Rentrée scolaire: un élève coûte 8.230 euros par an à l'Etat

64.300 établissements scolaires ouvriront leurs portes demain matin pour la rentrée 2013.

64.300 établissements scolaires ouvriront leurs portes demain matin pour la rentrée 2013. - -

Plus de 12 millions d'élèves vont prendre le chemin de l'école, du collège et du lycée mardi 3 septembre. Globalement, l'Etat dépense annuellement près de 63 milliards d'euros pour l'enseignement scolaire.

Près de 12,2 millions d’élèves reprennent mardi 3 septembre le chemin de l’école, du collège ou du lycée. 

Pour assurer la première rentrée intégralement gérée par le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, l’effort s’est porté cette année sur le recrutement des professeurs et personnels d’encadrement. Ainsi 7.750 postes d’enseignants (3.350 en primaire, 4.200 dans le secondaire) et 20.000 contrats aidés ont été créés.

Le budget global de l'enseignement va atteindre cette année 62,7 milliards d’euros, dont 58 milliards consacrés à rémunération des enseignants. 

Disparité selon les niveaux

On estime à 8.230 euros par an le coût moyen d’un élève dans le primaire et le secondaire pour l’Etat. Avec 11.840 euros dépensés pour chacun d'eux, les lycéens professionnels réclament le plus gros effort financier par tête.

Les écoliers inscrits en maternelle et en primaire "coûtent" quant à eux deux fois moins cher, soit 5.870 euros, tout en représentant la moitié des effectifs (6,7 millions d’inscrits dans le premier degré).

18,4 élèves par enseignant

Les recrutements de 2013 ne comblent pas le retard de la France en ce qui concerne l’encadrement des élèves. On dénombre jusqu’à 18,4 élèves par enseignant, alors que la moyenne des pays de l’OCDE est de 15,4. En pratique cela traduit par la présence de 23 élèves (22,8 en moyenne selon le Ministère) dans chaque salle de classe à l’école primaire.

Près de 7% du PIB

En revanche, la contribution financière pour l’éducation reste toujours élevée dans le pays, puisque 139,4 milliards d’euros ont été dépensés au total en 2012 par l’Etat, les collectivités, les entreprises et les ménages selon les estimations de l’Education Nationale.

La somme équivaut à 6,9% du PIB, soit 0,9 point de plus que l’année dernière. La France se situe au-dessus de la moyenne des pays de l’OCDE (6,3%) et des pays comme l’Allemagne ou la Suède (5,3% et 6,3%), mais encore en dessous des Etats-Unis (7,3% du PIB).

T.S-C