BFM Business

Réduction du déficit: le FMI a confiance dans la France

Le FMI, dirigé par Christine Lagarde, estime le déficit 2013 à 4,2% du PIB.

Le FMI, dirigé par Christine Lagarde, estime le déficit 2013 à 4,2% du PIB. - -

La France, jusqu'à présent, table sur un déficit public à moins de 3% du PIB. Le Fonds monétaire international a estimé, ce mercredi 9 avril, que cela relevait du possible.

Le FMI y croit. Le Fonds monétaire international a déclaré, ce mercredi 9 avril, qu'il estimait que la France tiendra son engagement de ramener son déficit public à 3% du produit intérieur brut fin 2015.

Il utilise cependant pour 2013 une estimation du déficit à 4,2% alors qu'il a été annoncé depuis à 4,3%, ce qui pèsera d'autant sur la trajectoire en l'absence de mesure correctrice.

Un nouveau rythme va être dévoilé

Selon le FMI, le déficit public de la France devrait atteindre cette année 3,7% du PIB puis 3% fin 2015.

La France, qui prévoyait jusqu'à présent de réduire son déficit à 3,6% du PIB fin 2014 et 2,8% fin 2015, doit préciser "dans les prochains jours" le nouveau rythme, a déclaré mercredi le Premier ministre, Manuel Valls, sans confirmer le retour à la limite européenne de 3% fin 2015.

D. L. avec Reuters