BFM Business

Les retraités seront quand même mis à contribution

Les retraités vont participer à la réduction du déficit

Les retraités vont participer à la réduction du déficit - -

Lors de la présentation de sa réforme des retraites, mardi 27 août, Jean-Marc Ayrault a annoncé que les retraités vont participer à l'effort de réduction du déficit. Les majorations de pension vont être fiscalisées.

Les retraités priés de mettre la main à la poche ! Dans son discours, mardi 27 août, Jean-Marc Ayrault a indiqué que les retraités participeront à l’effort de réduction du déficit pour près de 3 milliards d’euros. Alors concrètement, qu’est ce qui attend les retraités ?

La droite les avait jusque-là épargnés. La gauche a décidé de les faire participer à l’effort. Les retraités vont être mis à contribution pour réduire les déficits des régimes. Une première.

Les majorations de pension de 10% dont bénéficient les retraités ayant élevé trois enfants ou plus, étaient jusque-là exonérées d’impôt. Elles seront désormais fiscalisées. Pour éviter de jeter trop d’huile sur le feu, la mesure touchera principalement les retraités les plus aisés.

Retraités les plus aisés

Par ailleurs, la revalorisation des pensions sera décalée de six mois, d’avril à octobre, ce qui permettre aux régimes de retraites d'économiser 1,4 milliard en année pleine à l'horizon 2020.

Les retraités sont donc bien mis à contribution. Pour se justifier, le gouvernement souligne que le niveau de vie des retraités est comparable à celui des actifs.

Pour autant, Matignon exclut une baisse ou un gel des pensions, comme cela est le cas en Espagne ou au Portugal. De même, il n'a pas été jusqu'à augmenter le taux de CSG sur les pensions des retraités imposables, actuellement de 6,6% contre 7,5% pour les salariés.

Yacine Mili et BFMBusiness.com