BFM Business

Retraites: la Cour des comptes presse le gouvernement d'agir

La Cour des comptes réclame 20 milliards pour rééquilibrer les régimes de retraites

La Cour des comptes réclame 20 milliards pour rééquilibrer les régimes de retraites - -

Dans son rapport sur la situation des finances publiques, l'institution présidée par Didier Migaud réclame des "mesures à effet immédiat" pour rééquilibrer les régimes de retraites et d'assurance-maladie

Ce jeudi 27 juin, lors du sommet européen de Bruxelles, François Hollande devrait tenter de persuader ses collègues que la France va bien engager une réforme des retraites mais comme elle le souhaite, et non sous la pression de la Commission qui visiblement, réclame un report de l'âge de départ.

La Cour des comptes, elle aussi, met la pression sur l'exécutif français afin d'agir rapidement sans toutefois donner de conseils précis. Dans son rapport sur les perspectives des finances publiques, elle met en garde contre le poids du déficit des retraites dans les comptes sociaux et demande "des mesures à effet immédiat" pour rétablir la situation de ces régimes. Selon le COR (Conseil d'orientation des retraites), il manquerait 20 milliards d'euros d'ici à 2020.

La Cour évalue, si rien n'est fait, un déficit atteignant 1,6% du PIB en 2030. Il pourrait même se creuser à 2,3% avec une croissance moindre de 0,25% de la masse salariale, selon le rapport qui met en évidence la grande "sensibilité" des soldes sociaux à toute dégradation économique.

5 milliards d'économies par an

Plus globalement, concernant les régimes d'assurance-maladie et de retraite, les déficits annuels du régime général de la Sécurité sociale et du Fonds de solidarité vieillesse seraient "supérieurs à 15 milliards" en 2020 pour atteindre "près de 25 milliards" en 2030, en l'absence de mesures de redressement.

En prenant des hypothèses économiques plus pessimistes que celles du programme de stabilité 2013-2017 du gouvernement, ce déficit annuel serait "supérieur à 20 milliards et atteindrait 50 milliards en 2030 soit 1,4% du PIB", affirme la Cour.

Les efforts nécessaires au redressement des comptes sociaux représenteraient donc " 5 milliards par an pendant 4 ans",selon la Cour. La balle est dans le camp du gouvernement.

LIRE AUSSI
>>La Cour des comptes réclame 28 milliards d'économie sur deux ans
>> Retraites: Hollande veut convaincre les Européens de sa détermination à réformer

P.C et agences