BFM Business

Le déficit de l'État continue de baisser

Le déficit de l'État est un peu moins important que l'an dernier.

Le déficit de l'État est un peu moins important que l'an dernier. - Jacques Demarthon - AFP

L'État poursuit ses efforts. Le déficit du budget s'élevait à 76,2 milliards d'euros à fin octobre, en baisse de 8,5 milliards par rapport à la même période il y a un an, selon les données publiées par le secrétariat d'État au Budget. Au 31 octobre, les dépenses (budget général et prélèvements sur recettes) atteignaient 315,0 milliards d'euros contre 317,9 milliards un an plus tôt, soit une baisse de 0,9% (-2,9% à périmètre constant). Les seules dépenses de personnel augmentent de 0,8%, à 101,3 milliards, alors que la charge de la dette recule de 3,1%, à 41,2 milliards.

Les recettes s'élèvent dans le même temps à 243,2 milliards contre 237,6 milliards à fin octobre 2014, soit une hausse de 2,4%. Cette évolution reflète une hausse de 3,2% des recettes de TVA, à 118,4 milliards, et une progression de 1,4% des rentrées d'impôt sur le revenu, à 62,6 milliards d'euros. Les rentrées d'impôt sur les sociétés sont en baisse de 21,8%, à 17,4 milliards d'euros, en raison principalement des effets du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE), explique le secrétariat d'État au Budget. Le gouvernement a revu en baisse à 73,4 milliards d'euros, contre 74,4 milliards inscrit dans la loi de finances, sa prévision de déficit budgétaire pour l'ensemble de 2015 après 85,6 milliards en 2014.

D. L. avec AFP