BFM Business

L'activité industrielle française décroche face à l'Allemagne

L'activité manufacturière a accéléré son décrochage, en France, au mois de décembre.

L'activité manufacturière a accéléré son décrochage, en France, au mois de décembre. - -

L'indice PMI pour le secteur manufacturier, dont la dernière estimation a été publiée ce jeudi 2 janvier par Markit, a atteint un plus bas de 7 mois en décembre. L'Allemagne,elle, enregistre son meilleur chiffre en deux ans et demi.

L'activité industrielle française a terminé l'année 2013 au plus mal. L'indicateur PMI (Purchase Manager Index) , qui mesure l'activité du secteur manufacturier, est ainsi ressorti à 47 points pour décembre, contre 48,4 points en novembre, selon une estimation définitive publiée par la société Markit ce jeudi 2 janvier.

Il s'agit du niveau le plus faible atteint par l'indicateur depuis sept mois. De plus, ce chiffre accentue le recul du secteur puisqu'un indicateur inférieur à 50 points signale une contraction de l'activité manufacturière.

Pour Jack Kennedy, économiste chez Markit, cette contre-performance s'explique notamment par "le renforcement des reculs de la production et des nouvelles commandes".

Il explique, par ailleurs, que "les fabricants [signalent] de nouveau un environnement peu favorable à la demande" et que "les entreprises interrogées mentionnent un climat d’incertitude persistant qui incite les clients à limiter les dépenses et les investissements pourtant nécessaires à la reprise du secteur".

Exception française

La France semble faire figure d'exception au sein de la zone euro où l'indice affiche 52,7 points. Surtout, elle soutient de moins en moins la comparaison avec l'Allemagne.

Cette dernière a tout simplement connu son meilleur chiffre depuis deux ans et demi, à 54,3 points au mois de décembre, avec une production en très forte hausse.

Selon Tim Moore, économiste chez Markit, l'Allemagne montre ainsi "des signaux positifs en terme de perspective de croissance pour 2014".

Julien Marion