BFM Business

Hollande a fait économiser 13,7 millions d'euros à l'Elysée depuis son élection

L'Elysée a un peu moins dépensé en 2013

L'Elysée a un peu moins dépensé en 2013 - -

Selon les chiffres contenus dans le projet de loi de règlement qui sera examiné courant juin au Parlement, la présidence de la République a dépensé 101,1 millions d'euros l'an dernier, soit 2,5 millions de moins qu'en 2012.

Ce n'est pas sûrement pas cela qui va faire remonter François Hollande dans les sondages. Mais selon le projet de loi de règlement du budget 2013, qui sera examiné dans les prochains jours au Parlement, l'Elysée a dépensé 101,1 millions d'euros l'an dernier contre 103,6 millions en 2012, soit 2,5% de moins.

L'année précédente, l'Elysée avait déjà réduit de 11% les dépenses à l'intiative de François Hollande, affirme fièrement le document budgétaire. Depuis son élection en mai 2012, François Hollande aurait ainsi fait économiser 13,7 millions d'euros de crédits à la Présidence.

Vente des plateaux-repas

Côté recettes, en 2013 le budget de l’Elysée a reçu 101,3 millions d’euros en provenance de celui de l’Etat (contre 103,6 millions en 2012). A ces crédits se sont ajoutés 5 millions d’euros de "produits exceptionnels", soit 757.000 euros de moins qu’en 2012. Ces produits sont essentiellement constitués de reprises sur provisions, et de la vente aux enchères des vins de la cave de l’Elysée. Celle-ci a rapporté 500.631 euros dont 250.000 ont été reversés au budget de l’Etat.

Autre recettes : 2,75 millions de "produits de gestion" comme les recettes du restaurant du personnel, la vente des plateaux-repas aux collaborateurs du président qui déjeunent dans leur bureau (680.000 euros) ou les intérêts des comptes de l’Elysée versés par le Trésor public (950.000 euros).

Compte épargne-temps

Côté dépenses, 64% sont constituées des charges de personnels ( 67,8 millions). Les effectifs ont baissé l'an dernier de 22 personnes pour atteindre 836 équivalents temps plein. Pour la première fois en 2013, l’Elysée a inscrit 400.000 euros au titre du compte épargne-temps (CET) des collaborateurs.

Les déplacements présidentiels, esentiellement en avion, ont, eux, coûté 14,75 millions contre 14,4 millions en 2012, année où l’activité diplomatique avait été plus faible en raison de l’élection présidentielle. Les déplacements organisés sur une seule journée ont permis 200.000 euros d’économies.

Désormais, les personnes extérieures comme les chefs d'entreprise accompagnant le président doivent payer leur dû. Gain: 60 millions d’euros en 2013.

172.000 euros l'Arbre de Noël

Au titre des achats divers, l’Elysée a réduit de 18% le budget fleurs. Le coût des denrées du restaurant du personnel a, lui, été ramené de 3,88 euros à 3,77 euros par repas. Au total, les économies sur les aliments et les boissons ont atteint 140.000 euros.

Enfin, les dépenses consacrées aux cadeaux diplomatiques sont passées de 187.000 euros en 2012 à 126.000 euros l’an dernier, soit 33% de réduction. Le budget de l’Arbre de Noël de l’Elysée a également été revu à la baisse de 8%, à 172.239 euros. Les journées du Patrimoine ont coûté, elles, 200.000 euros à la présidence.

P.C