BFM Business

Ayrault confirme la suspension de l'écotaxe au moins jusqu'en 2015

Jean-Marc Ayrault a confirmé ce mardi que l'écotaxe attendrait la remise à plat de la fiscalité en 2015

Jean-Marc Ayrault a confirmé ce mardi que l'écotaxe attendrait la remise à plat de la fiscalité en 2015 - -

Jean-Marc Ayrault a confirmé, ce mardi 19 novembre, la suspension de l'écotaxe jusqu'à la remise à plat de la fiscalité, en 2015. Il a demandé aux parlementaires de lui faire des propositions sur la taxe contestée.

Jean-Marc Ayrault a confirmé, ce 19 novembre, que l'écotaxe est suspendue jusqu'à la "remise à plat" de la fiscalité en 2015, qu'il a appelé de ses voeux dans une interview aux Echos. Quelques heures plus tôt, le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin, avait évoqué ce délai.

Cette suspension "n'avait pas été donnée avec un délai", a indiqué Philippe Martin sur RTL. "Le délai correspondra à la remise à plat de la fiscalité globale".

"Mieux vaut prendre le temps de l'explication plutôt que d'imposer et de le faire dans un moment où ce n'est pas possible, et même le ministre de l'Ecologie, ça il peut le comprendre", a-t-il déclaré.

L'écotaxe poids lourds, qui devait entrer en vigueur début 2014, avait été suspendue sine die fin octobre par le gouvernement, face notamment à la grogne en Bretagne.

Une décision gagnant-gagnant

Cette annonce en deux temps par le chef du gouvernement et son ministre a l'avantage de contenter les deux parties. Les adversaires de l'écotaxe pour ce qui ressemble à une victoire contre une mesure injuste à leurs yeux. Et le gouvernement qui pourra se targuer de privilégier le dialogue social.

Reste à savoir comment le gouvernement compte assumer financièrement ce report, que certains considèreront comme un enterrement en bonne et due forme. La mesure controversée devait en effet rapporter environ 1,2 milliard d'euros en 2014.

Y. D.