BFM Business

Allemagne: 45 milliards d’euros d’excédent budgétaire au premier semestre

En dix ans, le prix des logements mis en location a doublé à Berlin.

En dix ans, le prix des logements mis en location a doublé à Berlin. - Pixabay

Les appels à davantage de dépenses de la part de Berlin se multiplient face au risque de récession, alors que l'Allemagne affiche un très confortable excédent budgétaire.

L’Allemagne a annoncé avoir dégagé un excédent budgétaire particulièrement confortable de 45,3 milliards d'euros au premier semestre 2019. Et ce, au moment où les appels à davantage de dépenses de la part de Berlin se multiplient face au risque de récession.

Ce solde positif des comptes publics globaux (Etat, régions, sécurité sociale) est en recul par rapport à la même période l'an dernier, où il avait atteint 51,8 milliards d'euros, avec au final sur l'ensemble de 2018 un excédent de 62,4 milliards d'euros, a indiqué dans un communiqué l'office national des statistiques.

Un excédent qui pèse 2,7% du PIB

Depuis cinq ans déjà, l'Etat fédéral allemand enregistre des excédents. Le surplus du premier semestre représente 2,7% du produit intérieur brut allemand et semble confirmer que le pays dispose de marge de manœuvre pour délier les cordons de la bourse face à une croissance atone.

La première économie de la zone euro a enregistré un recul de 0,1% de son PIB au deuxième trimestre et tous les signaux pointent en direction d'une nouvelle contraction de l'activité du trimestre en cours, ce qui ferait entrer le pays officiellement en récession.

Le baromètre mensuel Ifo a reculé lundi pour la cinquième fois consécutive. "Impuissante, l'Allemagne est sur le point d'être prise dans le tourbillon de la récession", s'alarme en Une mardi le quotidien Die Welt. L'Allemagne, très dépendante de ses exportations, souffre des tensions commerciales mondiales. En comparaison annuelle, les exportations se sont contractées de 0,8%, du jamais vu depuis six ans, selon des chiffres publiés mardi.

J.C-H avec AFP