BFM Business

A cause des gilets jaunes, cette entreprise a perdu 10 tonnes de champignons

Des champignons (image d'illustration).

Des champignons (image d'illustration). - Nicolas Tucat - AFP

La société a été plusieurs fois victime de barrages filtrants. Selon elle, la pérennité de l'entreprise est menacée

Comme d'autres entreprises de l'agroalimentaire, la société Lou qui emploie 130 personnes a vu son chiffre d’affaires affecté par le mouvement des gilets jaunes. Située près de Rennes à Poilley (Ille-et-Vilaine), cette champignonnière a en effet dû jeter une partie de sa marchandise, qui n’a pas pu être livrée.

Au total, 10 tonnes de champignons - des produits qui doivent être vendus très frais - qui ont été jetés. "Malgré les distributions gratuites organisées par l’entreprise sur son parking et les dons aux associations", précise l’entreprise qui déplore une "perte de chiffre d’affaires considérable" dans un communiqué rapporté par Le Télégramme. La faute aux blocages et autres barrages filtrants des gilets jaunes.

La société dit comprendre et soutenir les revendications du mouvement. Mais elle "tire la sonnette d'alarme" face à une situation qui pourrait mettre ses employés au chômage technique. "Les actions de blocage des gilets jaunes menacent la pérennité de l’entreprise" et un "centaine d’emplois", écrit-elle. "Le gouvernement s’en remettra. Nous, beaucoup plus difficilement", alerte la confondatrice de l'entreprise dans Le Télégramme. 

Yann Duvert