BFM Business

Walmart, McDo: ces géants accusés de faire subventionner leurs employés

Walmart, premier employeur privé aux Etats-Unis, coûtent plus de six milliards de dollars au contribuable.

Walmart, premier employeur privé aux Etats-Unis, coûtent plus de six milliards de dollars au contribuable. - -

Aux Etats-Unis, une étude démontre que les salariés de Walmart coûtent plus de 6 milliards de dollars par an aux contribuables. En cause: les prestations sociales versées aux employés dont les salaires sont trop bas.

Le sujet du Smic a dominé l'actualité hexagonale ces derniers jours, après la proposition polémique du président du Medef d'en exclure les jeunes. Aux Etats-Unis aussi, le débat fait rage sur les bas salaires. Là-bas, ce sont les prestations sociales versées par l'Etat à ceux dont les salaires ne permettent pas de vivre décemment qui posent question.

Un exemple précis: celui du premier employeur privé du pays, Wal-Mart. Il est la cible d'une étude lancée par l'organisme Americans for Tax Fairness (Américains pour la justice fiscale), un centre de recherche proche des Démocrates.

Ses analystes estiment qu'il n'est pas normal que l’Etat subventionne Wal-Mart, le géant de la distribution. Selon les données qu'ils ont compilées, les salariés du groupe coûtent chaque année une fortune en prestations sociales diverses.

6,2 milliards de dollars de prestations sociales

Au total, 6,2 milliards de dollars payés par le contribuable, en aides telles que des bons d'alimentation, des aides au logement et des prises en charge de frais médicaux.

L'étude porte sur un seul Etat, le Wisconsin. Ses auteurs ont découvert que dans cette zone, chaque employé de Walmart coûte au contribuable 4.400 dollars. Ils ont ensuite multiplié cette somme par le nombre de salariés total.

En 2013, une étude similaire avait conclu que l'industrie du fast food aux Etats-Unis, McDonald's en tête, coûtait 7 milliards de dollars au contribuable en prestations sociales. Le salaire moyen aux caisses dans les fastfoods atteint à peine les 8,70 dollars. Au cours d'aujourd'hui, cela revient à 6,30 euros.

Jean-Bernard Cadier correspondant à New York