BFM Business

Voilà le fast food du futur selon Ikea (et c'est assez déroutant)

Le hot-dog du futur selon Ikea remplace le pain par une farine d'insectes.

Le hot-dog du futur selon Ikea remplace le pain par une farine d'insectes. - Ikea

Burgers aux insectes, hot-dogs aux micro-algues de spiruline, glaces à la salade, boulettes de viandes aux larves. Ikea imagine ce qu'il pourra servir dans ses restaurants dans le futur. Appétissant?

Il n'y a pas que les géants de la tech qui imaginent notre avenir à coups de dépenses en recherche et développement. Ikea aussi. Le géant suédois a ainsi inauguré il y a trois ans au Danemark, le laboratoire Space10, qui imagine les meubles des années à venir.

Mais depuis quelques années, Ikea ce n'est plus seulement un vendeur de meubles. La société réalise un chiffre d'affaires de plus en plus conséquent dans l'alimentaire. Sur un chiffre d'affaires annuel global de 36 milliards d'euros, Ikea a réalisé en 2016-2017 1,7 milliard de vente dans ses restaurants et épiceries. Un chiffre en hausse de 42%. En France, les ventes ont elles atteint 100 millions d'euros en 2016, dont 3 millions rien qu'en hot-dogs à un euro. 

Bref depuis quelques années, Ikea est un groupe qui compte dans le fast-food mondial. Et après avoir vendu des milliards de boulettes et de hot-dogs à travers le monde, le Suédois prépare les recettes de demain. Comme pour ses meubles, c'est au Danemark, au Studio10 que ça se passe. 

Le laboratoire vient de dévoiler sur sa page Medium, les recettes qu'il met au point en vue de les intégrer peut-être un jour dans les restaurants Ikea. Le résultat est plutôt déconcertant. "L'idée, explique le Studio10, c'est d'utiliser des ingrédients alternatifs tels que des insectes, des algues et de la viande cultivée en laboratoire pour concevoir des aliments sains et durables. Mais ils doivent surtout être délicieux."

Des boulettes aux insectes

Premier best-seller revisité: les boulettes. Après le hot-dog à un euro, c'est le produit le plus vendu par Ikea au rayon alimentaire. La firme qui a déjà introduit une version végétarienne aux légumes de ses boulettes en 2015 a vu depuis ses ventes bondir de 30%. La boulette du futur pourrait aller encore plus loin dans cette voie du sain. Les chefs ont ainsi imaginé la "Neatball" (boulette soignée en français, jeu de mot avec meatball), une nouvelle version qui se décline en deux types: l'une à base de larves de vers de farine qui pourrait susciter tout de même quelque sentiment de répulsion et une autre moins audacieuse conçue avec des légumes racines comme le panais, la betterave et la carotte.

-
- © Studio 10

"Nous avons conçu ces nouvelles boulettes pour amener les gens à penser à réduire leur consommation de viande, à utiliser des produits locaux et à essayer des protéines alternatives", explique le Studio10.

Voici les larves qui entrent dans la composition.

-
- © Studio10

Un hot-dog aux algues

Deuxième plat emblématique réinventé: le hot-dog. Plus de saucisse de porc dans le "Dogless hot-dog" mais des légumes et des algues. Ce hot-dog végétarien contient un pain fait à base de spiruline, une micro-algue riche en bêta-carotène et en fer (teneur 50 fois supérieure aux épinards) et très en vogue chez les amateurs de compléments alimentaires naturels. Et pour la garniture, ce hot-dog vegie est agrémenté de mini-carottes séchées et glacées, de ketchup de betterave, de crème à la moutarde et au curcuma, d'oignons grillés, de salade de concombre et d'un mélange de salade d'herbes.

-
- © Studio 10

Un hamburger aux insectes

"Et voici le bug burger". Comme pour les boulettes, le burger abandonne ici la viande de boeuf pour un steak à base de larves de vers de farine mais aussi de betterave, de panais et de pommes de terre. 

-
- © Sudio10

Le Bug Burger est servi sur un pain blanc farci de relish, de betterave et de ketchup de cassis, de sauces à la ciboulette et de salade hydroponique (cultivée hors-terre).

"Une bouchée de burger et vous allez ramper pour en avoir encore", assure les concepteurs du Studio10 d'Ikea.

-
- © Studio10

Une glace aux herbes hydroponiques

Tendance forte de l'agriculture, l'hydroponie (qui consiste à faire pousser des plantes hors-sols dans des substrats) pourrait bien être selon Ikea l'avenir des végétaux que l'on mange. Ainsi le Suédois fait pousser dans son Studio10 plein de types d'herbes et de légumes avec lesquels il conçoit notamment... des glaces. 

Des crèmes glacées saveur fenouil, coriandre, basilic ou menthe. Pour la base, les chefs utilisent seulement 60 grammes de sucre pour 600 grammes de préparation. Ils y ajoutent du jus de pomme et de citron pour l'adoucir. Ils ont aussi imaginé des bâtonnets de glace aux herbes comme l'aspérule, la coriandre, l'oseille ou le cerfeuil espagnol. 

-
- © Studio 10

Des plats étonnants et parfois appétissants qu'il faudra attendre avant de pouvoir déguster. Ikea assure que pour le moment, aucune date n'est prévue pour les proposer dans les restaurants. Il faudra se contenter encore un peu des bons vieux hot-dogs.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco