BFM Business

Transports, tarifs de l'électricité et du gaz... Tout ce qui change au 1er août

Évolutions des prix de l'électricité et du gaz, réforme du Bitcoin... BFM Business fait le point sur tout ce qui change ce mardi 1er août.

Chaque début de mois apporte son lot de nouvelles mesures entrant en vigueur. La période estivale ne déroge pas à la règle. En ce 1er août, les tarifs de nombreux services évoluent. Tour d'horizon des mesures qui auront potentiellement un impact sur votre pouvoir d'achat. 

> Hausse de 1,7% des prix de l'électricité

Tous les foyers français sont concernés par cette hausse tarifaire. Les tarifs réglementés de l'électricité (tarifs bleus) appliqués par EDF à 27 millions d'abonnés augmentent de 1,7%. Cette augmentation -annuelle- comprend "le rattrapage des montants liés à l'insuffisance des tarifs au titre de l'année 2012". Une partie de ce rattrapage a déjà été effectuée. Il reste cependant un reliquat de 190 millions d'euros à récupérer sur la facture des clients qui étaient abonnés aux tarifs réglementés sur la période concernée (2012-2014).

> Baisse des tarifs réglementés du gaz :

Tandis que les tarifs réglementés de l'électricité augmentent, ceux du gaz diminuent. Appliqués par Engie (ex-GDF Suez) à plus de 5 millions de clients en France, ils reculent en moyenne, de 0,8%.

Dans le détail, ces tarifs diminuent de 0,8% pour les 3 millions d'abonnés qui se chauffent au gaz, de 0,3% pour ceux qui utilisent cette source d'énergie pour la cuisson et de 0,5% pour ceux qui l'utilisent pour la cuisson et la production d'eau chaude.

Contraires au droit européen, selon le Conseil d'État, ces tarifs vont disparaître prochainement. 

> Le passe Navigo augmente de 2,20 euros 

Se déplacer en Ile-de-France coûte plus cher aux Franciliens. Le prix du passe Navigo, le forfait mensuel, permettant d'emprunter de manière illimité les métros, RER, tramways, Transiliens, bus et cars circulant en région parisienne évolue. Son montant passe de 73 euros par mois à 75,20 euros ce 1er août. Le prix du carnet de 10 tickets augmente, lui, de 40 centimes d'euros pour s'établir à 14,90 euros. 

Valérie Pécresse, la présidente d'Ile-de-France Mobilités (le nouveau nom du Syndicat des transports d'Ile-de-France), justifie ces hausses tarifaires en raison des dépenses effectuées pour renouveler le matériel roulant.

> Mise à jour du Bitcoin, la monnaie virtuelle

Afin de s'adapter à l'explosion du nombre de transactions, qui ralentit fortement chaque opération, les communautés impliquées dans la monnaie virtuelle (développeurs, mineurs, investisseurs et experts) ont décidé de mettre à jour leurs systèmes. L'idée étant de doubler la taille des blocs, ces espaces de 1 Mo qui abritent et stockent jusqu'à 3.000 transactions. 

Or, ce changement pourrait être le point de départ d'un conflit entre les 'ultras' qui souhaitent conserver le Bitcoin en tant que système d’échange libertarien et les 'progressistes' qui veulent le voir devenir accessible au plus grand nombre. Un tel affrontement pourrait avoir comme conséquence un cyber krach, occasionnant une forte dévaluation de cette monnaie dont le cours dépasse les 2500 dollars.

> Le taux d'intérêt du Livret A reste inchangé

Révisé chaque semestre, le taux du Livret A n'évolue pas, comme on aurait pu le penser, au 1er août 2017. Au lieu de passer à 1%, pour suivre l'inflation, le taux de rémunération du placement préféré des Français stagne à 0,75%. La prochaine révision du taux d'intérêt du Livret A interviendra le 1er février 2018.

Antonin Moriscot