BFM Eco

Nocibé sanctionne le collaborateur qui tenait des propos racistes sur Twitter

-

- - Twitter

Très critiquée sur Twitter après que son directeur marketing a proféré des insultes islamophobes sur le réseau social, la marque de cosmétiques a annoncé ce mercredi l'avoir "suspendu de ses fonctions à compter de ce jour".

Alain Bizeul, dont les tweets injurieux et racistes ont choqué sur le réseau social, "a été suspendu de ses fonctions à compter de ce jour", fait savoir la porte-parole de Nocibé ce jeudi après-midi.

Le distributeur de cosmétiques était dans l'oeil du cyclone sur les réseaux sociaux depuis plusieurs heures, et les appels au boycott de la marque se multipliaient. En cause, les injures islamophobes proférées par l'alors directeur marketing du groupe envers l'humoriste Yassine Belattar et un autre usager de Twitter. 

@FallaitPasSuppr
@FallaitPasSuppr © @FallaitPasSuppr

Nocibé avait dans un premier temps publié un tweet pour se désolidariser des propos d'Alain Bizeul, considérant qu'il avait "pris des positions à titre privé (...) en totale contradiction avec nos valeurs", mais que ces propos n'engageaient "en rien Nocibé".

Ce message avait encore plus ulcéré les internautes, qui arguaient que des injures racistes ne sont pas des "positions", et que le fait de les avoir formulées sur Twitter en enlevait le caractère privé. Nombre de twittos appelaient par ailleurs au licenciement du dirigeant, et au boycott de la marque.

Nina Godart