BFM Business

Les vins de Loire font une percée aux Etats-Unis

Pour les Américains, les vins de Loire offrent une alternative aux crus très riches et très boisés.

Pour les Américains, les vins de Loire offrent une alternative aux crus très riches et très boisés. - -

C'est devenu leur premier marché à l'export avec plus de 67.000 hectolitres vendus l'an dernier, selon Interloire. Des vins légers qui plaisent aux Américains.

Dépassant les Britanniques et les Belges, les Américains sont devenus en 2013 les premiers consommateurs de vins de Loire. Ils en ont dégusté plus de 67.000 hectolitres l'année dernière, en hausse de 8% selon les chiffres publiés par le groupement professionnel Interloire.

Alors que s'ouvre ce lundi 3 février le salon des vins de Loire à Angers, les professionnels du troisième vignoble AOC français reviennent sur leurs actions à l'export, qui représente 20% des ventes en volume, et les clés de leur succès outre-Atlantique.

"La diversité des vins de Loire fait que l'on a une palette extrêmement importante. On a des typicités de vin très "drinkable" comme on l'appelle aux Etats-Unis, où l'on est très près du palais des Américains on est sur le fruit, sur la fraîcheur, " explique Claire Duchêne, directeur Export du regroupement interprofessionnel InterLoire.

Rattraper le retard à l'export

Concrètement, les vins de Loire offrent une alternative aux vins très riches et très boisés d'autres régions de France, "ce qui fait que l'on se retrouve sur des moments de consommation totalement appréciés de l'Américain" détaille Claire Duchêne.

L'année 2013 est aussi une année charnière car elle marque sans doute le rattrapage d'un certain retard vins de Loire qui se sont mis tardivement sur les marchés export. "On a encore toutes nos preuves à faire et on a une grande marge de manœuvre à travailler " concède la responsable.

Mais fort ce succès aux US, les viticulteurs ne vont pas abandonner les autres marchés, et vont continuer à travailler pour conquérir de nouveaux consommateurs.

"Les Américains sont un pays neuf en terme de consommation, neuf en terme de vin, neuf pour les vins de Loire, alors qu'au Royaume-Uni c'est un tout autre travail que nous sommes en train de d'effectuer car on tente d'expliquer à l'Anglais l'importance qu'il y a de découvrir toute la richesse de la Loire.

BFMbusiness.com