BFM Business

Les tarifs du gaz vont encore augmenter en octobre

L'augmentation sera de 1% pour les utilisateurs de gaz pour la cuisson.

L'augmentation sera de 1% pour les utilisateurs de gaz pour la cuisson. - Publicdomainspictures-Cc

Pour le sixième mois consécutif, les abonnés au gaz vont subir une augmentation de leur facture, en moyenne de 3,25%.

Selon une délibération de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), publiée mardi au Journal officiel, les tarifs réglementés du gaz sont une fois encore en hausse.

A partir du mois d'octobre, l'augmentation sera de 1% pour les utilisateurs de gaz pour la cuisson, de 3,3% pour ceux ayant recours au gaz pour se chauffer, et de 2% pour les utilisateurs qui en font un double usage cuisson et chauffage, détaille la CRE. Cette hausse s'explique par la progression du coût d'approvisionnement d'Engie.

Une année 2018 orientée à la hausse

Il s'agit du sixième mois consécutif d'augmentation (hors taxes) pour ces tarifs réglementés, appliqués encore en moyenne à 4,5 millions de ménages. Depuis le début de l'année 2018, les tarifs n'ont baissé que deux fois, en mars et avril.

Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l'ancien monopole et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents.

Mais ces tarifs vont progressivement disparaître pour se conformer au droit européen. Le gouvernement prévoit de décider par ordonnance de leur extinction au 1er juillet 2023. Un amendement en ce sens a été adopté la semaine dernière dans la loi Pacte qui arrive en discussion au Parlement. Une fois la loi promulguée, le gouvernement aura six mois pour prendre des ordonnances.

C.C. avec AFP