BFM Business

Le paiement depuis un smartphone a du mal à décoller malgré les changements d'habitudes des Français

Apple Pay a le soutien de 15 grandes banques chinoises.

Apple Pay a le soutien de 15 grandes banques chinoises. - Justin Sullivan - AFP

La crise sanitaire a fait exploser les transactions sans-contact dans les commerces. Mais pas depuis un smartphone.

Si les Français ont adopté en masse le paiement sans-contact depuis un an, crise sanitaire oblige, c'est la carte bancaire qui remporte tous les suffrages et pas le smartphone.

Malgré la généralisation des solutions des GAFA comme Apple Pay, Samsung Pay ou Google Pay, le support des grandes banques françaises, l'existence de solutions locales comme Paylib et une simplicité d'utilisation, seulement 9% des Français interrogées par Statista* disent avoir utilisé ce moyen de paiement l'an passé.

Malgré une hausse des utilisateurs l'année dernière, payer avec son téléphone reste encore relativement peu répandu en France comparé aux autres marchés européens. Seul environ un Français interrogé sur dix déclarait utiliser un mode de paiement sur smartphone: il s'agit d'un des taux d'adoption les plus faibles en Europe", commente Statista.

47% des achats chez les commerçants sont désormais payés avec une carte sans-contact

La France est en effet à des années lumière de la Pologne (31%), de la Suède (29%), de l'Espagne (21%) ou encore des Pays-Bas (20%). Seule la Suisse fait moins bien avec 6%.

Comme le note le spécialiste des statistiques, l'usage du paiement par smartphone progresse néanmoins. Lentement. En 2019, selon les chiffres de la Banque de France, moins de 1% des transactions NFC étaient réalisées depuis un smartphone.

C'est bien le succès de la carte bancaire NFC qui est la cause de cette faible adoption. D'abord parce que les Français sont massivement équipés et qu'ils sont attachés à leurs cartes, désormais en grande majorité compatibles avec le NFC. Ensuite, parce que le plafond de paiement a été relevé à 50 euros. Enfin parce que la simplicité est également au rendez-vous.

Les chiffres le prouvent, le NFC par carte écrase complètement le paiement sans contact. L'an passé, 47% des paiements par carte chez les commerçants ont été réalisés sans contact contre un gros tiers en 2019, selon le Groupement Carte Bancaire CB.

En volume, cela correspond à plus de 4 milliards de transactions l'an passé contre 3,3 milliards en 2019. Un chiffre qui a été limité par le confinement de mars/mai où le nombre de transactions globales s'est effondré.

* étude menée en ligne en juillet/août 2020 auprès de 1000 à 2000 répondants par pays.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business