BFM Business

La SNCF supprime déjà des trains pour cet été

La compagnie ferroviaire qui prévoyait de faire circuler 100% de ses trains cet été, est déjà en train d’en supprimer. La faute aux réservations trop peu nombreuses pour assurer un remplissage satisfaisant de ses trains, explique la SNCF.

La SNCF l’annonçait avec soulagement mi-mai: les réservations pour les trains de l’été, mises en sommeil pendant le confinement, allaient rouvrir. Son ministre de tutelle, Alexandre Djebbari, prévoyait qu'ils atteignent 100% de leur circulation habituelle en juillet et août. Mieux, depuis le 2 juin, elle avait la permission de vendre toutes les places à bord, plus seulement une sur deux. Mais finalement depuis mardi, la SNCF supprime des trains prévus pour cet été.

Ainsi, des voyageurs qui avaient réservé leur billet pour la période ont reçu des e-mails ou des SMS les informant de l’annulation de leur voyage. Des usagers qui postent ces courriers sur les réseaux sociaux, comme Maxime, qui avait prévu de voyager de Paris à Dijon le 11 juillet, et dont le train ne partira finalement pas, "sans autre explication". 

Moins de 15% de remplissage en juillet, 6% en août

Pourquoi ces annulations? Parce que la SNCF pense qu’elle ne parviendra pas à remplir ces appareils, répond-elle ce mercredi. Les réservations se situent entre 10 et 15% pour le mois de juillet, et à 6% pour le mois d'août, déplore la compagnie. Elle assure par ailleurs que les annulations concernent très peu de liaisons, et qu’il y a toujours un train juste avant ou juste après sur lesquels peuvent se reporter les voyageurs. 

La SNCF précise que les voyageurs concernés par ces annulations peuvent obtenir au choix un remboursement ou un échange. Comme d’ailleurs tous ceux qui ont pris des billets pour cet été, quand bien même leur voyage est maintenu. Pour inciter les Français à réserver leur trajet rapidement, la compagnie a en effet prévu que tous les billets soient échangeables ou remboursables sans aucun frais.

Nina Godart