BFM Business

L’UFC-Que Choisir organise un achat groupé pour résister à la hausse des prix de l'énergie

L'UFC-Que Choisir lance une campagne pour contrer la hausse des prix de l'énergie

L'UFC-Que Choisir lance une campagne pour contrer la hausse des prix de l'énergie - Pixabay

L'association de défense des consommateurs propose trois offres distinctes pour permettre aux particuliers de bénéficier de prix avantageux sur l'énergie et de soutenir les petits producteurs d'énergies renouvelables.

Les consommateurs risquent d’avoir une mauvaise surprise. Au 1er juin, le tarif réglementé de l’électricité doit augmenter de 5,9%. Et "celui du gaz devrait connaître le même sort inflationniste avant de prochainement disparaître", prédit l’UFC-Que Choisir. Rappelons toutefois que le tarif réglementé du gaz naturel est gelé jusque fin juin. 

Pour permettre aux consommateurs d’échapper à la hausse des prix, l’association lance une opération de commande de gaz et d’électricité groupée, rapporte Europe 1. Baptisée "Énergie moins chère ensemble", cette campagne vise à réduire la facture des particuliers et à soutenir les petits producteurs d’énergies renouvelables.

Trois offres 

L’UFC-Que Choisir invite les consommateurs à compter de ce mardi et jusqu'au 9 septembre à s’inscrire sur son site pour profiter de cette offre. L’association se chargera pour sa part de négocier les meilleurs prix avec les fournisseurs. À l’issue des enchères, trois fournisseurs lauréats seront sélectionnés pour couvrir chacune des offres.

"La campagne s’articule autour de 3 lots: les lots ‘gaz’ et ‘électricité classiques’, à prix fixes pendant 2 ans et sans limitation du nombre de souscripteurs, et le lot ‘électricité – soutien aux petits producteurs de renouvelable’ à prix fixes pour un an". Cette dernière offre ne pourra en revanche bénéficier qu’aux 40.000 premiers souscripteurs.

Nouvelles zones éligibles 

Grâce à l’arrivée d’un fournisseur alternatif "dans certaines zones où la concurrence ne pouvait pas jouer", l’UFC-Que choisir a décidé d’ouvrir cette année son opération aux zones de Grenoble, Metz et Strasbourg. Jusqu’à présent, ces trois villes n’avaient d’autre possibilité que de choisir le fournisseur historique local.

"En lançant des campagnes locales dans ces nouveaux territoires, l’UFC-Que Choisir entend envoyer un signal aux fournisseurs alternatifs pour qu’ils permettent aux consommateurs d’avoir un choix par rapport aux offres des opérateurs historiques", explique l’association, déplorant que "10 ans après la libéralisation" du marché, "5% de la population reste encore en situation de monopole".

Lors de la première édition en 2017, la campagne d’UFC-Que Choisir avait permis de faire profiter à 222.000 particuliers de tarifs 9% moins élevés que ceux des tarifs réglementés, rappelle le site Mieux vivre votre argent. Au-delà des prix, l’association assure offrir une sécurité juridique à travers des "conditions contractuelles sûres et protectrices".

Paul Louis