BFM Eco

François de Rugy: "le calcul des tarifs de l'électricité sera modifié en 2020"

Invité de BFMTV, le ministre de la Transition Écologique et Solidaire a précisé qu'un article de la loi future loi Énergie et Climat modifiera en 2020 le mode de calcul des tarifs réglementés de l'électricité "pour qu'il colle mieux aux coûts de production". L'augmentation de 5,9% de ces tarifs prévue en juin est maintenue.

François de Rugy a précisé, sur l'antenne de BFMTV, qu'un nouveau mode de calcul des tarifs réglementés de l'électricité serait instauré en 2020. "Je ne me résigne pas à ce mode de calcul qui a été voté deux fois par le Parlement sous une majorité de droite en 2010 et sous une majorité de gauche en 2015", a déclaré le ministre de la Transition écologique et solidaire.

"Le mode de calcul actuel ne reflète pas les coûts de production de l'énergie nucléaire. Dans la future loi Énergie et Climat, je proposerai de changer ce mode de calcul. Dès 2020, il s'appliquera en collant mieux aux coûts de production", a insisté François de Rugy.

Un article de loi sur l'accès à l'énergie nucléaire d'EDF

Le ministre n'a toutefois pas précisé quels seront les contours de la nouvelle formule de calcul. On sait juste que dans le projet de loi un nouvel article est prévu concernant l'Accès régulé à l'électricité nucléaire historique (Arenh), le mécanisme qui oblige EDF à revendre aux opérateurs concurrents une partie de son électricité nucléaire produite en France à un prix fixe.

En attendant, les tarifs réglementés de vente (TRV) qui concerne environ 25 millions de foyers actuellement sur proposition de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), vont subir en juin prochain une hausse de 5,9%. "Cette année, nous sommes dans ce qui a été prévu par la loi", a indiqué François de Rugy, confirmant qu'il ne pouvait remettre en cause la hausse "de l'ordre de 5,9"%, prévue avant l'été.

Frédéric Bergé