BFM Business

Jambon, lessive, pastis... quels sont les produits dont les prix ont le plus augmenté (et baissé) en 2019?

Les prix ont augmenté en moyenne de 0,9% dans la grande distribution en 2019

Les prix ont augmenté en moyenne de 0,9% dans la grande distribution en 2019 - Denis CHARLET / AFP

Selon le panéliste Iri, les prix ont augmenté en moyenne de 0,9% dans la grande distribution en 2019. Dans le détail, les prix des produits alimentaires et des boissons, loi Egalim oblige, sont en hausse quand ceux des produits d'hygiène ou d'entretien sont en baisse.

Quels produits ont vu leurs prix augmenter le plus fortement dans la grande distribution en 2019? D’après le panéliste Iri, l’inflation moyenne sur l’ensemble de l’année a atteint 0,9%, tous produits confondus et tous circuits confondus (hypermarchés, supermarchés, enseignes de proximité, drive…), contre 0,2% en 2018.

En glissement annuel (décembre 2019 par rapport à décembre 2018), l’inflation a atteint 0,61%, dont 0,31% pour les marques nationales, 1,18% pour les marques de distributeurs et 2,93% pour les produits premiers prix.

Les prix des produits d'entretien et hygiène en baisse

Iri analyse l’évolution des prix dans chaque catégorie. Ainsi, les prix des produits d’entretien ont baissé de 2,14% entre décembre 2019 et décembre 2018, tous circuits confondus. Les prix des produits d’hygiène ont quant à eux reculé de 1,08%. Dans la catégorie épicerie, les prix de l’épicerie salée comme sucrée sont quasi-stables (-0,05%). Les produits bio ont quant à eux très légèrement augmenté (+0,13%).

L’inflation dans la catégorie "crèmerie" atteint pour sa part 0,86%. C’est moins que pour les produits frais non laitiers (+1,41%) mais plus que pour les produits surgelés (+0,79%). Enfin, les prix des bières et cidres grimpent de 0,43%, ceux des boissons sans alcool et de l’eau de 1,03% et ceux des spiritueux et champagnes de 2,71%. 

Le foie gras, produit dont le prix a le plus baissé 

Dans le détail, les plus fortes hausses des prix ont été observées du côté des produits "aide culinaire" (+9,38%). Il s’agit des bouillons et autres bases d’assaisonnement, les laits de coco, le jus de citron, les chapelures et panures, etc. Viennent ensuite le "Jambon cuit et épaule" (+7,52%), le rayon "saucisserie" (+7,40%), les "apéritifs anisés" (+6,60%) et le "saucisson et saucisse sèche" (+6,52%).

Une hausse qui peut s'expliquer pour le jambon ou le saucisson par l'augmentation du cours mondial du porc à cause d'un épisode de grippe porcine en Chine. Au Marché du porc breton situé à Plérin en Bretagne où le prix du porc est fixé pour le reste de la France, le prix d'un kilo de porc est passé de 1,171 euro au début de l'année 2019 à 1,633 euro.

Mais la loi Egalim qui a limité les promotions en grande distribution pour les produits alimentaires et les boissons a également contribué à ces augmentations. 

À l’inverse, le foie gras frais est le produit dont le prix a le plus baissé entre décembre 2019 et décembre 2018 (-5,41%) devant les lessives (-4,63%), les assouplissants (-4,20%) les brosses à dents (-4,04%) et les gels douche (-3,46%).

Paul Louis