BFM Business

Ikea recrée le décor des Simpsons, de Friends et Stranger Things

"Hou punaise, on dirait mon salon", pourrait dire Homer Simpsons devant cette photo.

"Hou punaise, on dirait mon salon", pourrait dire Homer Simpsons devant cette photo. - Ikea

Le géant suédois vient de lancer dans un pays du Moyen-Orient une nouvelle campagne de promotion de meubles pour le salon baptisée "Real Life Serie". Les décors rappellent très fortement ceux de ces trois show télévisés mondialement connus.

La pop culture n’en finit plus d’inspirer les marques. Ikea vient de dévoiler une nouvelle série photo d'inspiration pour salon baptisée "Real Life Series". Sur ces images, des meubles et objets existants de la marque sont agencés de façon à reproduire à l’identique les décors de show TV iconiques comme les Simpsons, Friends et la toute récente Stranger Things.

Comme l’a repéré cet internaute, on peut donc s’offrir le salon de Marge et Homer pour un peu moins de 700 euros, celui de Monica et Rachel pour 900 euros, ou encore l’intérieur de Joyce, la mère du petit disparu de la première saison de Stranger Things, pour environ 1200 euros.

"La marque suédoise a choisi trois salles familiales emblématiques à la télévision, puis les a reproduites en n'utilisant que des meubles de la marque", à la rigueur repeints, précise la filiale d'Ikea qui a eu l'idée de cette campagne. En l'occurrence, la filiale du géant suédois aux Emirats Arabes Unis, où il dispose de trois magasins. D'ailleurs les prix affichés pour ces salons sont en dirhams émiratis. 

Ikea Friends
Ikea Friends © Ikea

Mais à aucun moment Ikea ne mentionne le nom des séries auxquelles ses designers font référence. Ni sur le communiqué de presse, ni sur la page dédiée à cette collection. Ainsi, le décor Simpsons est désigné comme un "salon pour la famille", celui de Friends comme un "salon pour les colocs" et celui de Stranger Things comme un "salon pour tout le monde".

Stranger Things
Stranger Things © Ikea

Cette absence de mention claire de ces shows mondialement connus pourrait être un moyen de se prémunir contre d’éventuels procès en droits d’auteur, avance le site DailyHive. Car Ikea ne semble pas avoir négocié de licence avec les studios de production de ces séries. 

Nina Godart