BFM Business

Ikea installe des bains chauds sur les quais de Seine et provoque une polémique

6 bains bouillonnants vont être installés sur les quais ce week-end

6 bains bouillonnants vont être installés sur les quais ce week-end - Groupe IKEA

L'enseigne suédoise doit installer six bains chauds ce week-end sur les quais de Seine pour promouvoir son nouveau catalogue.

A partir de ce vendredi et pendant tous les week-end, Ikea va installer six bains chauds sur les quais des Grands Augustins, dans le 6ème arrondissement de Paris. 

Des personnes vont être tirées au sort pour profiter de ces bains pendant 15 à 20 minutes, jusqu'à 22 heures. En même temps, ils pourront feuilleter le catalogue de la marque. Un sacrée coup de com' pour l'enseigne suédoise qui doit ouvrir une boutique dans Paris intra-muros en mai prochain. 

La grogne des écologistes

"L'espace public parisien n'est pas à louer, il appartient aux Parisien(ne)s et pas aux quelques chanceux tirés au sort, et encore moins à Ikea", déplore l'écologiste et maire du 2ème arrondissement, Jacques Boutault, dans un communiqué publié sur Twitter. L'élu rappelle par ailleurs qu'Ikea avait déjà occupé la place Pompidou l'été dernier, avec des chaises et des canapés. 

Le groupe en profite pour épingler l'enseigne, "peu regardante sur l'écologie". "C'est une aberration écologique, un gaspillage énergétique complet ! Une opération de communication à l'image d'une marque peu regardante sur l'écologie", ajoute écrit-il. Il rappelle une enquête de Cash investigation "razzia sur le bois, les promesses en kit des géants du meuble", montrant "les saignées réalisées par ce géant de l'ameublement sur les forêts de Transylvanie en Roumanie ou la destruction d'arbres centenaires dans le Nord de la Russie."

Par conséquent, le groupe demande à la Mairie de Paris de "stopper l'opération publicitaire d'Ikea et mettre ses actes en conformité avec le plan climat de la Ville."

Cyrielle Cabot