BFM Business

En 2017, les Français ont repris le chemin du restaurant

Contrairement à la période 2012-2015, les Français se rendent davantage au restaurant. (image d'illustration)

Contrairement à la période 2012-2015, les Français se rendent davantage au restaurant. (image d'illustration) - Fred Dufour - AFP

Selon une étude, pour la deuxième année consécutive, les Français ont davantage déjeuné ou dîné au restaurant.

Les Français aiment manger au restaurant. Selon une étude du cabinet NPD Group, à paraître lundi 27 novembre, les restaurants de l'Hexagone ont accueilli, au cours de l'année 2017, 62 millions de visites de plus qu'en 2016. Soit une hausse de 0,6% par rapport à l'année dernière. Une tendance qui devrait se confirmer dans les années à venir.

NPD Group estime en effet que 111 millions de visites supplémentaires sont attendues en 2018 et 124 millions en 2019. "La vitalité de plusieurs segments expliquent ces prévisions à la hausse" indique Maria Bertoch, la responsable de l'étude, dans les colonnes du quotidien Le Figaro

"Le marché de la restauration est en pleine mutation"

Notant que "le marché de la restauration est en pleine mutation", l'experte souligne la popularité des "fastfood burgers" auprès des consommateurs. Selon l'étude, ce segment du marché de la restauration hors-domicile pourrait terminer l'année avec des visites en hausse de 3,5%. Et croître davantage ces prochaines années. Ce qu'on bien compris les professionnels de la restauration.

De nouvelles enseignes proposant ce type de nourriture apparaissent chaque année tandis que les points de vente se multiplient. Inscrits à la carte de nombreux restaurants, les burgers s'invitent même à celles des établissements gastronomiques et étoilés.

Le cabinet NPD Group souligne également que les coffee-shop (Starbucks, Costa Coffee, Columbus, ...), de plus en plus nombreux dans les centres urbains, contribuent grandement à la hausse de fréquentation des établissements. 

Antonin Moriscot