BFM Business

Consommation: Montebourg veut apaiser la guerre des prix entre producteurs et distributeurs

Les prix des produits alimentaires ont baissé de près de 2% sur un an selon l'Insee.

Les prix des produits alimentaires ont baissé de près de 2% sur un an selon l'Insee. - -

Ce jeudi 17 juillet, Arnaud Montebourg reçoit industriels, agriculteurs et distributeurs. Objectif du ministre de l'Economie: mettre un terme à la guerre des prix alimentaires dans la grande distribution.

Le dossier de la guerre des prix dans la grande distribution est le sujet d'une réunion, ce jeudi 17 juillet, en fin de journée à Bercy. Le ministre de l'economie, Arnaud Montebourg, reçoit les industriels de l'agroalimentaire, les agriculteurs et les distributeurs pour tenter de trouver une issue à la guerre actuelle des prix et retrouver des relations commerciales plus apaisées. Mais les choses semblent mal engagées.

Les prix des produits alimentaires ont encore baissé de 0,2% au mois de juin, de près de 2% sur un an, selon l'Insee. Les distributeurs mettent en avant la défense du pouvoir d'achat des consommateurs. Mais du côté des industriels et producteurs, on fait le bilan : 300 PME ont mis la clé sous la porte l'an dernier, 6.000 emplois ont été détruits.

Renforcement des contrôles et sanctions

Petite victoire, pour la première fois, le gouvernement s'empare du dossier et convoque tous les représentants de la filière pour sortir du dialogue de sourds qui dure depuis des mois. L'issue pourrait venir d'un renforcement des contrôles et des sanctions en cas de non-respect de la loi comme le demande l'Ania qui représente les fabricants.

Les distributeurs se disent ouverts au dialogue. Mais c'est pour la forme. Dans la réalité, peu d'entre eux ont réellement l'intention de poser des limites à la guerre des prix. C'est la seule variable qui leur permet de gagner des parts de marché dans un environnement ultra concurrentiel.

Hélène Cornet