BFM Business

Comment McDo se coupe en 4 pour mieux rebondir

Vers 81% des restaurants sous franchise.

Vers 81% des restaurants sous franchise. - Yoshikazu Tsuno - AFP

Le géant américain de la restauration rapide veut réorganiser ses activités. 4 segments sont prévus.

McDonald's se réorganise. Alors qu'il est pénalisé dans différents pays soit pour des raisons sanitaires soit du fait d'une concurrence agressive, le géant américain de la restauration rapide a décidé de simplifier sa structure et de réorganiser ses activités en quatre segments.

Le premier porte sur les Etats-Unis qui ont représenté plus de 40% de son bénéfice opérationnel en 2014. McDonald's perd des parts de marchés sur ce marché face aux chaînes de restauration mexicaine Chipotle, Wendy's ou encore Taco Bell qui ont su s'adapter aux changements des goûts des consommateurs. L'Australie, le Canada, la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni, qui représentent 40% du bénéfice opérationnel, sont regroupés dans le segment "marchés internationaux leaders".

La Chine, l'Italie, la Pologne, la Russie, la Corée du sud, l'Espagne, la Suisse et les Pays-Bas, 10% du bénéfice opérationnel également, seront désormais dans les "Marchés à forte croissance", tandis que les autres pays sont le reste du monde. McDonald's s'est aussi engagé à écouter davantage ses clients, à améliorer la qualité de ses aliments et à simplifier ses menus.

Hausse du nombre de restaurants franchisés

Par ailleurs, le géant américain de la restauration rapide a donc annoncé qu'il allait accélérer le nombre de ses restaurants franchisés. Le fabricant du célèbre "Big Mac" va vendre d'ici 2018 3.500 restaurants supplémentaires gérés en propres à ses franchisés, selon un communiqué.

Ceci portera de 81% actuellement à environ 90% le nombre de ses 36.000 magasins sous franchise. "Ceci marque un pas important dans notre plan précédent de faire passer 1.500 restaurants gérés en propre sous franchise d'ici 2016", a souligné le groupe.

En faisant un pas supplémentaire vers la franchise totale, McDonald's emprunte la voie de son grand rival Burger King qui ne gère en propre que 1% de ses 7.300 restaurants aux Etats-Unis et au Canada. Le numéro un mondial de la fast-food, qui est sous pression de ses concurrents et des marchés, espère ainsi réaliser 300 millions de dollars d'économies nettes par an d'ici 2017. Le groupe qui veut rassurer les marchés sur sa capacité à se relancer dans un contexte d'érosion de ses ventes, a réaffirmé qu'il allait distribuer de 8 à 9 milliards de dollars à ses actionnaires cette année.

McDonald's en a profité pour réaffirmer son ambition de reverser au total de 18 à 20 milliards de dollars à ses actionnaires d'ici fin 2016.

D. L. avec AFP